Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance

Scandale fiscal

Affaire Tapie : Eric Woerth serait intervenu pour lui offrir au moins 54 millions d'euros

Libération s'apprête à révéler des documents prouvant que l'ancien ministre du Budget est intervenu en faveur de l'homme d'affaire.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Tapie. Dans son édition du vendredi 25 octobre, Libération va publier des documents prouvant que l'homme d'affaires, auquel l'Etat a dû verser 405 millions d'euros après un arbitrage en sa faveur à la suite de l'affaire du rachat d'Adidas, a "bénéficié d'une ristourne de 54 à 83 millions d'euros sur les impôts à payer sur l'argent de l'arbitrage".

Un abattement fiscal accordé en avril 2009 par Eric Woerth, alors ministre du Budget. Et ce contre l'avis de l'administration fiscale, qui prévoyait deux "scénarios" pour taxer Bernard Tapie, l'un à 65 millions d'euros, l'autre à 94 millions. Or, celui-ci n'a payé que 11,2 millions d'euros après intervention de Woerth. C'est Mediapart qui a évoqué en premier, en juin, l'existence d'un tel cadeau, sans toutefois en apporter de preuve formelle.

Les informations fournies par Libération jeudi soir ne permettent pas cependant de savoir si Tapie a bénéficié d'un abattement fiscal de 54 à 83 millions ou s'il a réellement économisé ces sommes au moment de régler l'impôt. 

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !