Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
©ERIC FEFERBERG / AFP

UOIF - LIM

Abdallah Zekri (CFCM) s'exprime sur la présence de Christophe Castaner à Lyon lors de l'inauguration de l'IFCM

Le Délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM) était présent sur le plateau de CNEWS dans le cadre de l'émission de Pascal Praud. Abdallah Zekri a accusé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner de "collusion avec l'UOIF".

A l'occasion de l'émission de Pascal Praud sur CNews, Abdallah Zekri, le Délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM) Abdallah Zekri a tenu "à dénoncer une certaine forme d'hypocrisie qui peut exister entre les pouvoirs publics et certains mouvements extrémistes islamiques". 

Il a notamment cité l'exemple d'une convention et d'une inauguration à Lyon. Abdallah Zekri a déploré la présence de Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, avec des membres de la Ligue islamique mondiale lors de cet événement.  

Mohamed Al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, avait alors participé à l'inauguration de l'institut français de civilisation musulmane (IFCM) à Lyon aux côtés de Christophe Castaner. 

La Ligue islamique mondiale financerait à hauteur de 1,5 millions d'euros le nouveau lieu culturel lyonnais, l'IFCM, qui se situe à côté de la mosquée de Lyon. 

Sur CNews, Abdallah Zekri a aussi accusé Christophe Castaner d'avoir rencontré un membre de l'UOIF lors d'un dîner organisé à Strasbourg. Lors de l'invitation du CFCM pour la cérémonie de l'iftar lors du ramadan, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner aurait préféré se rendre à Strasbourg pour dîner avec un responsable de l'UOIF. Selon Abdallah Zekri, les autorités et le ministre auraient dû faire un choix plus éclairé. 

Vous pouvez retrouver cette séquence et les déclarations d'Abdallah Zekri sur Christophe Castaner à partir de la 56e minute de cette vidéo : 

Cnews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !