Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Elon Musk.

Futurisme

Voiture de demain : Elon Musk peut-il être un révolutionnaire à l'échelle d'un Henri Ford ?

L'entrepreneur Elon Musk, créateur de Paypal, SpaceX et Tesla Motors et souvent comparé à Henry Ford continue sa marche vers la révolution électrique. Il faut dire que les deux personnages ont une ressemblance flagrante : la volonté de révolutionner la liberté de se déplacer.

Pierre Langlois

Pierre Langlois

Pierre Langlois est détenteur d’un doctorat en physique 

obtenu à l’Université Laval de Québec. Il possède à son actif une vingtaine d’années d’expérience dans divers instituts de recherche industriels et laboratoires universitaires. À l’origine, son expertise se situe dans le domaine des ondes électromagnétiques et 
de l’optique-photonique.
Voir la bio »

Atlantico : Elon Musk a été comparé à de nombreuses personnalités comme Steve Jobs, voire le personnage de fiction Tony Spark dans Iron Man, mais surtout à Henry Ford. Quels sont leurs points communs ?

Pierre Langlois : Le principal point commun entre Henry Ford et Elon Musk, c'est que ce sont tous les deux de véritables visionnaires, notamment sur le marché de l'automobile. Nous constatons tout de même un point de divergence, Henry Ford souhaitait rendre accessible l'automobile. Or Elon Musk, même si son ambition est d'essayer de rendre la voiture électrique abordable, fait face à un défi est presque impossible à relever au vu de la technologie actuelle. "Impossible" signifie qu'il est compliqué d'avoir une technologie simple et efficace qui va tenir plus de 400 km.

Cela dit, au même titre qu'Henry Ford, Elon Musk est un idéaliste. Il souhaite développer la voiture tout électrique. Pour l'instant, il est encore loin du personnage de Ford qui pouvait dans son idéalisme fournir une automobile à tout le monde car les moyens engagés ne rencontraient pas autant de barrières. De plus, la voiture électrique reste un outil à grande valeur monétaire. Elon Musk est tout de même face à un mur technologique et économique.

Son ambition peut être réalisable pour l'instant, uniquement s'il opte pour le compromis de ne pas réaliser une voiture entièrement électrique, pour assurer une grande autonomie et une accessibilité à un plus grand nombre. Cela peut être un hybride rechargeable dans lequel le conducteur pourra faire 150 à 200 km en tout électrique et ensuite avoir la possibilité de basculer avec l'utilisation de biocarburants de deuxième génération, réalisés à partir de déchets. Cette technique pourrait concilier économie et écologie.

Quelle serait la vision d'Elon Musk par rapport à celle d'Henry Ford, qui voyait dans la consommation une forme de paix dans la société ? Quelle révolution apporterait-il à notre monde ?

La vision d'Elon Musk est d'éliminer le pétrole du transport routier le plus rapidement possible. Son grand talent et sa grande contribution sont d'avoir montré la voie à d'autres industriels, d'avoir impulsé un mouvement, notamment avec la première voiture Tesla. Il a réussi à démontrer que l'automobile électrique n'était pas une voiture de golf et qu'elle pouvait  être performante.Il a amorcé la révolution de la voiture électrique partout dans le monde. Son grand mérite est d'avoir mis sur la place du secteur de l'automobile la voiture électrique comme une performance technologique que les utilisateurs aimeraient posséder. Son souhait est d'arriver à mettre dans le foyer de monsieur tout le monde une voiture électrique.

Au-delà de l'automobile, Elon Musk ambitionne également de développer des navettes spatiales en réduisant le coût de l'envoi dans l'espace à l'aide de fusées nouvelle génération. Il faut des personnages comme Elon Musk pour montrer le chemin, pour provoquer des révolutions à grande échelle. Il faut néanmoins nuancer avec la réalité et les contraintes technologiques pour certaines encore bien présentes aujourd'hui.

Il a réussi à faire suivre toutes les compagnies automobiles sur le déploiement de voitures électriques, et le vice président de General Motors le dit lui même. Il a été et est toujours un véritable stimulateur pour toute l'industrie. Néanmoins, ces voitures ont un coût qui ne peut pas être supporté par tout le monde. Nous ne sommes pas encore dans la démocratisation impulsée en son temps par monsieur Ford.

Il continue de mener sa révolution électrique.

Elon Musk s'est posé avant tout la question des objections de la voiture électrique pour y répondre concrètement. Le problème fondamental est celui de l'autonomie, il a donc décidé de développer des stations de recharge qui fonctionnent à l'énergie solaire tous les 200 km avec pour objectif de couvrir tout le pays. En 20 minutes, il est possible de charger son automobile afin qu'elle puisse tenir 240km environ. Le fait de mettre en place en même temps que la voiture des chargeurs solaires, c'est indéniablement un progrès conséquent.

En quoi les innovations d'Elon Musk peuvent-elles être une forme de progrès et sur quels secteurs principalement ?

Elon Musk ouvre le chemin, il force les autres acteurs à le suivre et le progrès réside dans cette démarche avant tout, que ce soit sur l'énergie solaire, l'automobile ou au niveau des satellites dans l'espace. Elon Musk est en train d'écrire l'avenir.

En quoi les constructeurs automobiles peuvent-ils être porteurs d'un vrai changement ?

La voiture apporte la liberté aux individus. C'est en cela que les constructeurs automobiles sont porteurs d'un changement radical. Le transport est un élément d'autonomie, de grand progrès, c'est presque magique, une voiture. C'est l'engouement de la liberté et de la puissance qui leur donne cette importance. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !