Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Crédits Photo: Reuters
Orange et Bouygues commencent à sortir l’artillerie lourde, à savoir l’utilisation d’un réseau qui fonctionne parfaitement allié à un ajustement des prix,

Fight !

Orange et Bouygues finiront-ils par tuer Free à force de baisser les prix de leur gamme low cost ?

Orange, avec sa gamme Sosh, vient de s'aligner sur les offres de Free. Ce dernier, depuis son arrivée sur le marché de la téléphonie mobile, fait face à la riposte des grands opérateurs historiques qui pourraient bien rattraper le terrain perdu.

Fabien Grenier

Fabien Grenier

Fabien Grenier a co-fondé Forfaits-Sans-Engagement.fr, le comparateur des nouveaux forfaits mobiles Low Cost et sans aucun engagement.

Actuellement co-fondateur d'une société de marketing à la performance, il a aussi travaillé chez Time Warner et Publicis.

Voir la bio »

En pleine période estivale, et, à l’orée de la rentrée, le marché de la téléphonie mobile s’apprête, sans doute, à vivre quelques semaines mouvementées. La rentrée comme les fêtes de fin d’année sont les deux temps forts au niveau commercial pour les opérateurs. Sosh vient de dégainer en premier en dévoilant les nouveautés de ses offres, le tout est riche en enseignement.

Orange via Sosh tire la première cartouche de la rentrée

A partir du jeudi 23 août, la nouvelle gamme d’offres de chez Sosh sera disponible à la vente. Parmi les changements notables, il est possible de citer la disparition de l’offre à 14,90 euros au profit d’une offre plus adaptée à moins de 20 euros qui contient les appels illimités, les SMS illimités (dont ceux envoyés depuis l’Europe et les DOM) et 2 Go de data (contre 1 Go auparavant).

Clairement, Sosh attaque (enfin) frontalement le marché de l’illimité sur ce créneau de tarification, même si les concurrents (Free Mobile, B&YOU, Virgin Mobile) disposent d’1 Go de data en plus.

L’autre nouveauté est double, elle est relative à l’offre à 24,90 euros qui comprend à présent 3 Go contre 2 Go auparavant, et, surtout, la possibilité de surfer à une vitesse de connexion 3 fois supérieure à la concurrence, à savoir à 42 Mo par seconde (l’effet « H+ ») contre 14 Mo sur le réseau 3G+.

Sosh a opté pour la qualité et une offre plus riche

Au final, les signaux envoyés de la part de Sosh, qui dispose d’une popularité sans égale sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) grâce à des efforts de communication notables, sont forts face à la concurrence et notamment envers Free Mobile.

La carte de la qualité a été abattue grâce à plus de data, des SMS envoyés depuis l’étranger inclus, et, une vitesse de connexion jamais vue sur ce secteur des forfaits sans engagement.

Après l’effet de surprise des offres lancées par Xavier Niel en janvier 2012, et la diaspora de 2,5 millions de clients, le marché s’est véritablement équilibré, au point que les opérateurs historiques comme Orange (Sosh) et Bouygues Telecom (B&YOU) commencent à sortir l’artillerie lourde, à savoir l’utilisation d’un réseau qui fonctionne parfaitement allié à un ajustement des prix, et l’avènement de diverses innovations.

Cette rentrée, en attendant la réponse de B&YOU, de SFR ou encore de Virgin Mobile, pourrait marquer un nouveau virage dans le monde de la téléphonie mobile. Au moment de son lancement, Xavier Niel lui-même avait évoqué le fait qu’il en avait encore « sous la pédale » (prix ? innovation ?). Qu’en est-il de la réalité ? Ce qui est sûr, c’est que s’il souhaite s’aligner sur les nouvelles prestations qualitatives qui semblent se dessiner, il devra négocier âprement avec… Orange, car son propre réseau n’est pas vraiment prêt pour de telles échéances !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !