Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Un musée vient d'ouvrir à Stockholm sur le groupe mythique des années 70.

Flashback

Musée ABBA : retour sur le top 10 du groupe roi des années 70

Alors qu'un musée vient d'ouvrir ses portes à Stockholm, retour sur la carrière du groupe qui a enchaîné les succès partout dans le monde et qui a atteint des chiffres d'albums vendus colossaux.

Pattes d'ef et paillettes, les années 70 étaient de retour avec l'ouverture mardi du musée ABBA dans le centre de Stockholm sur l'île de Gröna Lund à l'intérieur du Swedish Music Hall of Fame. Comme les Beatles à Liverpool, le célèbre groupe de disco a désormais son propre musée, baptisé ABBA The Museum en référence à ABBA The Movie sortie en 1977, qui fera sans aucun doute le plaisir de tous les anciens fans et des nouveaux à venir.  C'est que le groupe continue de vendre des albums et de déplacer les foules à travers des films, des comédies musicales en l'honneur du groupe. L'occasion de revenir sur la carrière d'un groupe qui a marqué l'histoire de la musique par ses chansons et ses clips vidéo.

Le phénomène ABBA commence il y a près de 43 ans. C'est en effet le 30 novembre 1970 à Stockholm que quatre Suédois aux noms difficiles à prononcer, Agnetha Fältskog, Anni-Frid Lyngstad  - dite Frida - Benny Andersson et Björn Ulvaeus, font de leur acronyme ce qui deviendra l'un des fleurons de la pop mondiale.   

Le groupe doit toutefois vraiment attendre quatre ans pour prendre son envol. ABBA remporte en effet le 6 avril 1974 à Brighton en Angleterre le concours de l'Eurovision avec la chanson "Waterloo".

Le premier album du groupe également baptisé "Waterloo" sort à peine trois semaines plus tard et renferment déjà quelques pépites qui deviendront rapidement des classiques de la pop de "Ring, Ring" en passant par "Honey, Honey" et bien évidemment "Waterloo".

Les années se suivent et se ressemblent pour le groupe qui enchaîne les succès grâce à ses mélodies accrocheuses, ses vidéo-clips en avance sur leurs temps, et ses costumes excentriques rapidement qualifiés de kitsch par beaucoup. A la fin de l'année 1975, le groupe sort la désormais culte chanson "Mamma Mia" qui occupe avec leur autre tube "Fernando" sorti au début de l'année 1976 la première place des charts mondiaux le premier semestre de cette même année.

1 - Dancing Queen

2 - Mamma Mia

3 - Fernando

Le 31 octobre de la même année, leur chanson "Dancing Queen" se place encore une fois numéro un dans de nombreux pays. 

La même année, "Money, money, money" ou encore "Knowing me, knowing you" finissent de marquer la suprématie d'ABBA dans la pop des années 1970.

4 - Money, money, money

5 - Knowing me, knowing you

Si ABBA s'affiche dans de nombreuses émissions télévisées dans le monde, que les différentes générations n'hésitent pas à porter des vêtements à l'effigie du célèbre groupe, que les titres passent en boucle sur les radios et bien évidemment que les albums continuent leur ascension dans les charts mondiaux, l'Amérique du Nord résiste encore à cette vague venue d'Europe.

Au vu de ses succès, le groupe investit dans la société de production qui l'a vu naître et devient à la fin des années 1970 une gigantesque entreprise économique, Polar Music International AB. Un studio d'enregistrement est construit pour le groupe qui investit avec Polar aussi bien dans des chaînes de restaurants, des galeries d'art qu'une compagnie de pétrole.

Le sacre suprême arrive finalement l'année 1977 lorsque sort sur les écrans le film documentaire ABBA The Movie. Enorme succès aux Etats-Unis, le mois de mai 1978 est même déclaré "mois ABBA". Et les problèmes apparaissent finalement…

Agnetha supporte en effet de plus en plus mal l'énorme popularité du groupe et surtout la séparation avec ses deux enfants. Agnetha et Björn, qui s'étaient mariés quelques années auparavant, annoncent par ailleurs leur divorce au mois de janvier 1979. Et tous les fans de penser que le groupe touche à sa fin.

Mais non… Le groupe sort en effet en 1980 plusieurs gros succès : "I have a dream", ou encore "Super trouper".

6 - Super trouper

7 - I have a dream

Le divorce en février 1981 des deux autres membres du groupe Anni-Frid et Benny marque cette fois vraiment la fin d'un pan de l'histoire de la pop. L'album The Visitors est en effet leur dernier. ABBA se sépare en 1982. Le groupe enregistre toutefois au mois au mois d'août de la même année six chansons lors d'une dernière séance d'enregistrement.

La magie ABBA ne meurt toutefois pas, loin de là. Malgré sa dissolution, le groupe continue en effet de vendre près de deux millions d'albums chaque année dans le monde, à tel point que depuis 1974, les Suédois ont vendu 378 millions d'albums dans le monde. Seuls Elvis Presley et les Beatles ont fait mieux. Et contrairement à d'autres groupes, ABBA n'envisage pas de se reformer, même pour l'espace d'un concert. Bjorn Ulvaeus et de Benny Andersson ont en effet déclaré en 2008 : "Nous ne jouerons plus jamais de musique ensemble".

8 - Chiquitita

9 - Voulez-vous

10 - Take a chance on me

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !