Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Crédits Photo: Reuters
Attention aux week-ends...

Vivement lundi

Méfiance, les week-ends sont mauvais pour la santé

Le weekend, les problèmes de santé sont plus fréquents, et les services hospitaliers, eux, moins fournis en effectifs. Voici la liste de ce qui peut vous pourrir le samedi et le dimanche.

Jean Gavaudan

Jean Gavaudan

Jean Gavaudan est docteur en médecine interne. Il a auparavant participé aux comités de lecture de deux revues scientifiques de référence, le "New England Journal of Medicine", et le "Journal of the American Medical Association".

Voir la bio »

- Apparition de constipations

Les week-ends sont-ils mauvais pour la santé ? prenons l'exemple de la constipation plus fréquente durant les WE en raison des modifications d'hygiène alimentaire et de comportements physiques. Le WE est propice aux grasses matinées pour beaucoup passées en famille en bref sans trop d'activité physique qui, comme chacun le sait, contribue au bon fonctionnement du système digestif. Par ailleurs, durant les WE, nous modifions nos habitudes alimentaires en consommant plus riche, plus gras et de façon plus importante. Les repas de famille seraient donc a éviter d'autant qu'ils sont souvent suivis de siestes récupératrices... La devise à appliquer est bien celle ci : "manger sainement et bouger". Ne modifiez pas vos horaires de réveil, ne traînez pas sur un canapé devant la télévision et profitez du temps donne pour faire du sport ou pour aller marcher.

- Migraines, maux de tête

La migraine est un phénomène complexe dont on sait qu'elle n'aime pas les perturbations temporelles et spatiales. Durant la semaine nous vivons a un rythme effréné, en sécrétant des hormones qui contribuent à la contenance des migraines si, pour certains le stress hebdomadaire est facteur de migraine, pour beaucoup, paradoxalement les dimanches sont un enfer. Se lever plus tard provoque un décalage de l'horloge biologique. Le relâchement nerveux du WE est également un facteur déclenchant enfin, la consommation en excès de graisse et d'alcool peut être a l'origine de l'apparition de migraines.

La déshydratation est également a l'origine de certaines migraines

Les conseils sont donc simples, le dimanche, ne changez pas trop vos habitudes, évitez l'alcool, ne buvez pas trop de café, restreignez la cigarette et profitez-en pour vous aérez.

- Sensibilité aux bactéries

Durant la semaine, le stress que nous vivons au quotidien nous aide a stimuler notre système immunitaire. Le dimanche, en raison très probable de la diminution de ces hormones, nous avons tendance à capter tous les virus et microbes qui sont a notre portée. Les fièvres du premier jour des vacances sont un phénomène bien connu. Par ailleurs, c'est souvent le week end que nous visitons des musées, que nous allons au cinéma, dans des espaces publics où les chances de contaminations sont les plus élevées. Le fameux week end a la campagne a donc bien des avantages. Que penser également de ces joggeurs du dimanche, qui pratiquent leur sport favoris au milieu d'un épais nuage de nanoparticules qui constituent autant une irritation par elles mêmes qu'une voie d'accès aux nombreux microbes qui nous entourent...

- Attention, le sport peut causer des crises cardiaques

Dans un monde où près de 44% des français sont en surpoids, la plupart des gens, souvent sur les conseils de leur médecin, profitent du dimanche pour s'acharner a pratiquer un sport au-delà de leurs capacités physiques. Nous avons tous vu ces cyclistes du dimanche, ces joueurs de tennis raquette en main soufflant et transpirant. Aucun ne se doute qu'il sont souvent au-delà de la fréquence maximale tolérée pour leur cœur. En conséquence, les accidents cardiaques sont plus fréquents le WE qu'en semaine et malheureusement pour eux aboutissent souvent dans des structures de soins à effectifs réduits. Il est donc conseillé avant d'entreprendre une activité sportive intense de consulter son médecin de faire un bilan biologique, et un test d'effort.

Enfin, n'oublions pas de nous hydrater correctement lors des efforts ce dernier point étant fondamental et souvent oublié.

- N'oubliez pas vos régimes et vos médicaments

La modification des habitudes de vie durant le WE nous entraîne a tous les excès et a tous les oublie. Les excès sont souvent alimentaires les oublis sont médicamenteux. Vérifier que votre pilulier comporte bien 7 jours comme la semaine et prenez vos médicaments à la même heure que les autres jours.

- Les lésions du WE

Le samedi, étant propice à suivre des compétition sportive a la télévision,  beaucoup de fervents adeptes du sport veulent imiter leur champion le dimanche !

On oublie trop souvent que les sportifs de haut niveau sont avant tout des professionnels entraînés et que vouloir les imiter conduit la plupart du temps a l'apparition de lésions ostéo-musculo-tendineuses. Ces lésions diverses peuvent avoir des conséquences graves a long terme et un impact significatif sur la vie de chacun : rupture des tendons de la coiffe de l'épaule, epicondylite des joueurs de raquette, entorses plus ou moins sévères des genoux et des chevilles, hernie discale rachidienne. En bref, ce que les médecins appellent en traumatologie les consultations du lundi... et qu'en toute chose une certaine modération est la bienvenue pour ne pas tomber dans l'excès inverse de ce que disait Winston Churchill : "sport, jamais de sport"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !