Laeticia Hallyday & Jalil Lespert trouvent une loc’ à 25 000$/ mois; Melissa Theuriau & Jamel Debbouze attendent le 3e (ou prennent des kilos ?); Brigitte Macron week-endise dans le Pas-de-Calais confiné; Angelina Jolie monte les enfants contre Brad | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Laeticia Hallyday & Jalil Lespert trouvent une loc’ à 25 000$/ mois; Melissa Theuriau & Jamel Debbouze attendent le 3e (ou prennent des kilos ?); Brigitte Macron week-endise dans le Pas-de-Calais confiné; Angelina Jolie monte les enfants contre Brad
©

Revue de presse people

Laeticia Hallyday & Jalil Lespert trouvent une loc’ à 25 000$/ mois; Melissa Theuriau & Jamel Debbouze attendent le 3e (ou prennent des kilos ?); Brigitte Macron week-endise dans le Pas-de-Calais confiné; Angelina Jolie monte les enfants contre Brad

Mais aussi, Loana veut ouvrir un cabaret, Nicolas Bedos à la grosse tête, la JLC Family vit un cauchemar à la montagne et Nicolas Cage convole pour la cinquième fois

Le Prix du culot est remis cette année à Public ! Le magazine fait sa Une sur le couple Theuriau/Debbouze, et suppute à la vue d’une photo de l’ex présentatrice d’M6, qu’elle attendrait peut-être un troisième enfant. Pourquoi le prix du Culot ? Parce que si c’est ce n’est pas le cas, c’est SI vache pour elle ! Arrêt sur image : le cliché la montre de profil, un tantinet moins à son avantage que d’habitude, en jean, t-shirt rentré dedans, mince. Alors forcément, le gros titre « prête à agrandir la famille », juste au dessus, fait douter, on se rapproche : ah, ouais, peut-être un petit ventre, mais alors, petit petit, 4 à 5 semaines d’aménorrhées pas plus. Par ailleurs, oui, c’est vrai, elle est rayonnante, souriante et cours à côté de la trottinette de sa fille, l’air heureux d’une femme épanouie, la peau rebondie et le cheveu en vitalité. Mais pas de bol pour les filles qui passent à côté, je crois qu’elle est toujours comme ça Mélissa, non ? En tout cas, le jean de la photo finira à la benne, c’est sûr !

Etait également nominé dans cette catégorie : Jean-Jacques Bourdin. La matinale a perdu près de 120.000 auditeurs depuis son départ, du coup le tonton flingueur de RTL s’est payé sa remplaçante, Pauline de Malherbe, à mots couverts. « Je remarque que RMC a toujours été une radio proche de l’auditeur, loin de l’entre-soi parisien. Et je ne souhaite pas qu’elle s’égare. Cet éloignement explique sans doute les chiffres actuels. » Ambiance.

Le Prix de la louze, cette année, récompense une jeune première : Riko Shibata. Tellement jeune et première que personne ne la connait. Il s’agit d’une jeune japonaise de 26 ans, qui a a accepté d’épouser Nicolas Cage. Tous les hebdos s’en font l’écho, et grâce à Voici on en sait un peu plus sur l’union des perdants. Non, il ne s’agit pas d’un jugement moral sur le fait que le couple ait 31 ans d’écart, ni que ce soit la cinquième alliance qui passe sur le doigt de Monsieur, mais il y a bien un contexte qui met dans l’ambiance : le couple s’est formé il y a un an, avec une séparation de 6 mois en raison du confinement. La demande s’est faite sur Whatsapp, avec une bague envoyée par la poste. Et enfin, l’acmé est atteint lors de la cérémonie elle-même : Voici nous dépeint un hôtel miteux de Las Vegas  avec une poignée d’invités dont l’ex femme de l’acteur, réunie pour un vin d’honneur d’à peine une heure, et basta. Ajoutez, la tronche tirée par les époux sur les photos et une promenade en calèche déshonorante de mauvais goût, et vous obtiendrez certainement une jeune japonaise qui pleure et maudit son rêve américain ! 

Nominé également dans cette catégorie : la JLC Family. Et oui, n’est pas Kardashian qui veut ! Cette famille qui a sa propre émission de télé-réalité, des centaines de milliers d’abonnés, qui se rêve en Kim et Kanye et dont le seul talent est un nombrilisme hors norme, cette famille, donc, a voulu réalisé un épisode de sa vie au ski. Résultat : une série noire pour ces dubaiotes d’adoption, à tel point, que Public les a rebaptisé les Tuche. A peine arrivés, « on s’est fait insulter par des gamins » raconte Madame sur Snapshat. Jazz, c’est son prénom, a enchainé avec une  gastro. Ensuite, c’est le musher qui a cherché à gonfler les prix à la tête des clients pour une excursion en traineau, la monitrice de leur gamine qui profite de la trop bonne occasion pour multiplier les vidéos tik tok et l’apothéose : des amandes en cascade pour non respect des règles sanitaires lors d’un diner à 11. C’était la caca, la cata…

Le Prix de la grosse tête est attribué à Nicolas Bedos. Oui, il est beau, oui, il a du talent, mais il est aussi très gonflé, limite gonflant. Alors que Public lui consacre un portrait qui met notamment bout à bout ces derniers coups de gueule, Paris Match, de son côté, nous éclaire sur l’état de ses chevilles. On y lit que le réalisateur du dernier OSS 117 a rendu « ivre de rage » la fille de son parrain, le parolier Jean-Loup Dabadie, lors des funérailles. Alors qu’il avait été demandé expressément qu’il n’y ait pas de chanson durant la cérémonie pour éviter qu’elle ne se transforme en spectacle, Nicolas Bedos a choisi de diffuser un morceau sur son portable. Que ce soit depuis son fauteuil, ou au pupitre, on imagine sa mine fanfaronne, à l’écoute du son approximatif émanant de l’appareil, faisant fi des volontés des héritiers. Et puis, un peu plus loin, on apprend encore que notre gaillard a estimé que l’emblématique piano violet aux touches oranges - celui qui a vu naitre « Ma Préférence », ou « Femmes, je vous aime », devait lui revenir, parce « qu’il avait adoré passer ses samedis à jouer » dessus. Raison ultime, en effet (!) invoquée en toute délicatesse par texto… Clémentine Dabadie ne lui a ni légué, ni vendu le piano et le filleul est parti ailleurs s’acheter des bas de contention. 

Le prix du scénario qui tourne en boucle a été difficile à décerner, tant les candidats étaient nombreux, et le niveau élevé. Il revient tout de même à Brad Pitt et Angelina Jolie. Malgré leur divorce prononcé en 2019, la garde des enfants n’est toujours pas réglée. Donc la passe d’armes s’éternise, et Gala, cette semaine, (r)ouvre le bal. Shiloh retire son nom de famille de ses réseaux sociaux ? C’est un geste flagrant pour effacer le père, selon un proche. Maddox ne parle plus à Brad ? C’est parce qu’en plus de s’être fait hurlé dessus dans un avion par son père bourré, sa mère lui aurait gentiment glissé à l’oreille que Brad n’aurait, en fait, jamais voulu l’adopter… A la fin de cette interview, Angelina décrit sa famille comme une équipe « engagée dans un jeu où tout les coups sont permis. Et où le grand perdant semble être Brad ». Maléfique, quitte le corps de cette actrice !

Presque ex-aequo dans cette catégorie, Loana, bien sûr. Overdose, coma, remise sur pied, puis retombée dans l’angoisse lors d’une nuit aux pensées les plus noires, le tout en l’espace d’une semaine. Le rythme des hauts et des bas de la starlette s’accélère dangereusement. Restons, sur la note positive de ses toutes dernières déclarations : ayant retrouver son meilleur ami d’enfance, Nicolas, elle souhaiterait se ré-installer dans sa ville natale, Cannes et y ouvrir un cabaret.

Et s’il y avait une deuxième place, ou des dauphins, le prix irait à Jalil Lespert et Laeticia Hallyday. En couverture de Closer, les tourtereaux de l’année n’en finissent plus de roucouler. L’étape en cours, c’est l’emménagement à LA. Ils auraient trouvé la maison de leurs rêves, à Los Angeles, après la vente de la villa de Pacific Palisades. Comme de bien entendu, il s’agit d’une modeste bicoque sans prétention, avec 5 chambres, 6 salles de bains, une piscine et un tennis, 3 places de parking. Le tout loué des broutilles, 25.000 euros le mois.

A présent, le Prix de l’entourloupe pour les ménages institués de TF1. Chez les journalistes « faire des ménages » consistent à être rémunérés pour animer une table ronde ou un séminaire. C’est courant, mais c’est mal vu. Pourquoi ? Parce que c’est la porte ouverte aux soupçons de subjectivité, aux théories du complot sur la connivence entre des interêts privés et l’information. En général, c’est assez tabou et les rédaction sont contre. TF1 a trouvé la parade : s’occuper elle-même de placer ses animateurs, et toucher une com’ sur les contrats. Cet hiver, la filiale "TF1 Factory » a même, selon capital.fr, inondé les PME de mails promo, proposant un catalogue de 42 animateurs et journalistes du groupe TF1 pour animer événements et campagnes diverses.  Ainsi dans Closer, j’apprend que,  si vous voulez Camille Combal, c’est 10.000, 15.000 pour Denis Brogniart et 20.000 pour Harry Roselmack. Ils font les mariages aussi ?

Et pour finir, sont mentionnés dans la catégorie « Petit Rien qui font dire « ah tiens ? » : Brigitte Macron pour son soutien à sa fille en plein divorce. La première dame s’est rendue sans mari dans la maison du Touquet, pour un week-end familial afin de « resserrer les liens ». David Beckham qui va jouer dans une Star’Ac du foot : il a été choisi pour animer un show TV, ou il entraînera des jeunes joueurs ambitieux. L’amoureux de Britney Spears qui aimerait avoir un enfant avec elle. Emily Blunt, la nouvelle Mary Poppins qui était bègue, enfant. Tom Cruise qui a rendu visite à un hôpital de Londres pour remercier les soignants de leur action pendant le Covid - mais rassurez-vous son tournage était terminé, plus de risque de contaminer le plateau.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !