Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Crédits Photo: PASCAL GUYOT / AFP

Pour un miam-miam ethnique

Le progressisme ça se mange ou ça se bouffe ?

Seuls les restaurants tenus par des Noirs ont la réponse à cette angoissante question.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

C’est un site qui s’appelle Uber Eats. Il est américain et ne va pas tarder à venir chez nous. Uber Eats publie une cartographie des restaurants dont les propriétaires sont noirs. C’est là que les authentiques antiracistes doivent aller se nourrir.

Ce guide Michelin d’un nouveau genre ne dit pas – mais cette erreur sera sans doute réparée rapidement - si les hamburgers, les gésiers frits, les œufs bacon arrosés de négritude sont meilleurs que les mêmes plats concoctés par les restaurateurs blancs. Mais une chose est certaine : on va y bouffer du Blanc.

Dans les restaurants les plus militants de cette obédience trôneront des portraits de George Floyd. Les plus mous, les plus pacifiques se contenteront de la photo du pasteur Martin Luther King. On ignore cependant si Uber Eats garantit la pureté raciale des serveuses et serveurs concernés. Or cette précision est absolument nécessaire car certains de leurs ancêtres auraient pu fauter avec des Blancs.

Voilà qui ouvre des horizons intéressants pour la France. Quand Uber Eats sera venu dans l’Hexagone il aura de quoi faire une belle progressiste cartographie. Les restaurants tenus par des Noirs, par des Arabes, par des Juifs, par des Chinois. Les propriétaires des établissements de souche seront impitoyablement écartés de la liste.

Il faut toutefois s’attendre à quelques complications. En effet il y a des restaurants chinois cacher. Que vont en passer le CRAN et le CCIF ? Cruel dilemme. Le guide Uber Eats attribuera naturellement des étoiles. Et le plus étoilé sera un restaurant strictement vegan tenu par un Noir ou par un Arabe. Pour sa promotion nous nous permettons de suggérer un slogan à ce site qui pense si bien : « pour ne pas mourir raciste mangez con. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !