Google lance Chromecast aux Etats-Unis pour regarder les séries en streaming : comment l’utiliser en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Les héros de la série "Mad men".
Les héros de la série "Mad men".
©DR

Best-seller 2.0

Google lance Chromecast aux Etats-Unis pour regarder les séries en streaming : comment l’utiliser en France

Chromecast, la petite clé de Google vendue 35 dollars et permettant le streaming audio et vidéo sur les télévisions des contenus mobiles, est n°1 des ventes sur Amazon aux Etats-Unis. L'objet a connu un tel succès que dès le début de sa commercialisation, il était en rupture de stock. Eclairage sur une technologie dont on parlera bientôt beaucoup.

Bertrand Duperrin

Bertrand Duperrin

Bertrand Duperrin est directeur au sein du cabinet Nextmodernity et blogeur. Il est un des spécialistes français de l’évolution conjointe des modes de travail et des technologies.

Voir la bio »

Atlantico : Chromecast, la clé de Google connait un franc succès et est numéro 1 des ventes sur Amazon aux Etats-Unis. Qu’est-ce que la Chromecast ? Comment fonctionne-t-elle?

Bertand Duperrin : Il s'agit d'un connecteur HDMI qui intègre une puce Wifi afin de pouvoir diffuser les contenus de son téléphone sur sa télé. Cela n'est pas réservé aux téléphones Android car une application iOS existe même. On branche le connecteur sur le port HDMI de sa télé, on choisit un contenu sur son périphérique mobile et on le diffuse sur sa télé. C'est aussi simple que cela.

Un tel objet existe-t-il déjà ? Pourra-t-il arriver en France ?

La télé connectée ? Oui, bien sur. Pour ce qui est du lien entre les périphériques mobiles et la télé, ce qui est notre sujet ici indépendamment de toute autre fonctionnalité, elle se manifeste de deux manières. La première par l'entremise même de la télé (chez Samsung par exemple, en attendant la réplique d'Apple ou d'autres) qui permet de faire la même chose que le Chromecast mais sans périphérique additionnel. Certaines "box" permettent également le même résultat en servant d'intermédiaire entre le périphérique mobile et la télévision.

Mais qu'il s'agisse du Chromecast ou de l'Apple TV il ne s'agit, répétons le, que de périphériques de transition. L'avenir est d'intégrer tout le dispositif nativement dans la télé. Ces périphériques ne servent qu'à occuper le terrain le temps du renouvellement du parc de télévisions. De la même manière qu'on a vendu des décodeurs TNT pour les télés anciennes, produits qui n'auront bientôt plus aucun sens au dur et à mesure que toute l'offre de télé embarque progressivement des décodeurs TNT intégrés et que le parc des particuliers se renouvelle, ces produits ne servent qu'à combler un trou. 

Le Chromecast n'est pas un produit révolutionnaire ni exceptionnel mais il permet de s'offrir certaines fonctionnalités immédiatement à prix modique sans avoir à changer sa télé. Dans 3 ans on en parlera plus mais en attendant il rendre service à chacun.

A un niveau industriel, on se posera davantage la question des normes. Airplay d'Apple a été adopté et intégré par les plus grands fabricants de matériel audio et vidéo, Chromecast peut espérer viser la même chose à terme. Non en tant que périphérique ajouté mais en tant que technologie embarquée, à condition que la partie logicielle s'enrichisse et se développe. Dans cette hypothèse on verra demain des téléviseurs et amplis Airplay et/ou Chromecast. Sinon ça n'aura été qu'un simple intermède dans lendemain.


Comment, à l’ère du mobile, le streaming audio et vidéo sur les télévisions peut-il avoir autant de succès ?

Partager ses photos de vacances sur un mobile est une chose, mais sur une grande télévision, il y a un confort supérieur. Idem pour de la musique pour bénéficier des enceintes, ou pour une vidéo. Le mobile est destiné à une utilisation plutôt individuelle, pour partager en groupe on apprécie des écrans de taille plus grande. 

Ceci dit, il importe de relativiser le terme de succès. On parle d'un produit à moins de 30 euros, et donc un produit "jetable". On peut être tenté, vouloir essayer, mais si on est pas convaincu il finira abandonné sans que cela entraine un regret financier. A 100 euros ça ne serait pas pareil. C'est un produit qui peut toucher les "geek" comme des curieux en avance de phase.

Certains téléviseurs proposent déjà de transférer le contenu de sa tablette ou de son Smartphone et de naviguer sur internet. Qu’est-ce que cette clé apporte de plus ?

Absolument rien en dehors du fait qu'elle permet de bénéficier de telles fonctionnalités sans avoir à investir dans un matériel nouveau. On ne va pas changer sa télévision ou son ampli audio/vidéo du jour au lendemain alors qu'un investissement à 30 euros peut être économiquement intéressant le temps que le matériel du domicile arrive en fin de vie ou que le remplacer ne soit pas une aberration. 

Au niveau intermédiaire l'Apple TV permet mieux pour plus cher. Son succès est relatif selon les pays en fonction de l'offre des opérateurs locaux en triple play. Dans un pays comme la France où l'offre TV et VOD est bien développée et où Netflix n'est pas accessible elle n'offre gère mieux que la Chromecast mais est également une solution de transition avant la télé connectée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !