Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
©Reuters

Cherche Google, cherche...

Google Flight Search : comment le géant du web peut vous faire économiser sur vos billets d’avion

Les comparateurs de vols se multiplient sur la toile, il n'est pas étonnant que Google se soit lancé dans l'aventure en 2011. Comme souvent, google n'a pas lésiné sur les moyens pour faire rimer son outil avec simplicité, efficacité, rapidité et personnalisation.

Gilles Babinet

Gilles Babinet

Gilles Babinet a créé de nombreuses sociétés dans divers secteurs. Premier président du Conseil national du numérique, puis "Digital Champion", il représente la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. Il est l'auteur de L'Ere numérique, un nouvel âge de l'humanité (Le Passeur Éditeur, 2014).

Voir la bio »

Atlantico: Google vient d’annoncer que son outil Flight Search de recherche de billets d’avion et de vols aériens disponible depuis mai 2011 avait reçu de nouvelles fonctionnalités.  Qu’est-ce que Google Flight Search et comment ça marche ? Quelles sont les nouveautés et que permettent-elles ? 

Gilles Babinet: Je suis impressionné par la qualité de développement de ce nouveau comparateur de vols. L'expérience est bluffante. La qualité de l'interface est excellente. Les sources de données sont très complètes, par exemple si l'on souhaite partir en direction d'une ville l'outil nous propose de regarder les prix des vols qui atterrissent dans cette ville mais également ceux à proximité de celle-ci dans le but de nous faire faire des économies. L'utilisateur peut choisir le nombre d'escale, le prix maximum, la compagnie, l'endroit où il souhaite faire une escale dans la barre de recherche. L'application est très facile d'utilisation et l'expérience de l'utilisateur est très soignée. Le flux de données est optimisé, le site garde en mémoire les recherches tapées dans la barre de recherche du l'application mais également dans la barre de recherche Google. Grâce à Flight Search on commence à voir l'expression de la centralisation des données recueillies par Google, cela lui permet d'être plus personnel.

En quoi cet outil peut-il faire économiser de l'argent aux voyageurs ? Tous les voyages sont-ils concernés ?

Flight Search permet de donner des informations plus précises et fait des suggestions. Il ne se contente pas d'afficher le meilleur vol d'un point A à un point B, il propose aussi d'autres moyens de nous faire économiser, des dates où les billets sont moins chers par exemple. Ce sont des détails mais ça aide beaucoup éviter d’être pris dans l’enfer du Yield Management : s’apercevoir qu’on a payé son billet beaucoup plus cher que son voisin dans l’avion alors que celui ci a acheté son billet 1 jour après vous. Ca nous est tous arrivé. De plus, le fait que les données sur lesquelles se base le logiciel pour nous faire des propositions de vol personnalisées soient recueillies par Google est un plus. De ce fait, la marge de Google est moins importante.

D’autres outils sont récemment apparus, comme Amadeus e-Travel management, une plateforme de réservation et de gestion des voyages d’affaires en ligne pour les grandes entreprises. Les boutiques de réservation de voyages ont-elles un avenir avec l’arrivée de ces outils numériques ?

C'est compliqué, les deux sont différents. Ce qui se passe c’est surtout que ces outils deviennent de plus en plus centralisés et en temps réel. Les boutiques de réservation proposent des solutions complètes, plus pratiques pour les gros voyages. Ainsi les entreprises passent moins de temps à préparer le voyage. Mais il est vrai que ces systèmes sont de sacrés concurrents. Cela montre qu'en 15 ans on peut continuer à innover dans la comparaison de vols. Les forces de ces nouveaux outils résident dans deux éléments : l'analyse de la donnée et l'expérience de l'utilisateur. Deux points dans lesquels Google excelle. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !