Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
climatiseur ventilateur
©PATRICK BERNARD / AFP

5 conseils

Canicule et Covid-19 : peut-on utiliser climatisation et ventilateurs ?

Pendant ces jours de canicule, travailler sans climatisation devient désagréable, voire invivable. Néanmoins, mettre en place un système de climatisation au travail est-il vraiment une bonne idée alors que le virus du Covid-19 est encore relativement présent dans nos vies ? Comment faire pour éviter de se contaminer ses collaborateurs ?

Philippe Goj

Philippe Goj

Philippe Goj est président du CIAMT - Centre Inter-entreprises et Artisanal de santé au travail.

Voir la bio »

1. Fiez-vous aux recommandations mises en place par le gouvernement

Avant toute chose, il est indispensable de connaître les mesures liées à la climatisation au travail que le gouvernement a décidé de mettre en place pour garantir au mieux la sécurité de tous.

Il existe en premier lieu le guide EVHA, dans lequel on retrouve un certain nombre d’indications pour gérer au mieux l’utilisation d’un système de ventilation. A titre d’exemple, il est indiqué que le nettoyage des conduits de ventilation n’est pas suffisant pour protéger les travailleurs d’une potentielle infection au Covid-19.

Le Ministère du travail spécifie que pour les locaux occupés par plus d’une personne, il faut utiliser la climatisation seulement lorsqu’elle est nécessaire pour assurer des conditions de travail acceptables. Le ministère nous explique également qu’il faut limiter au maximum le brassage de l’air afin d’éviter la propagation du virus. Enfin, une liste de ventilateurs proscrits en cette période si particulière est proposée.

D’autre part, l’INRS (Santé et Sécurité au Travail) indique que, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les épurateurs d’air ne permettent pas d’empêcher la circulation du coronavirus au sein d’un établissement.

Enfin, je vous conseille de vous rendre sur le site de l’ARS (Agence Régionale de Santé) qui propose plusieurs conseils pour utiliser au mieux le système de ventilation tout en respectant la santé de vos employés.

2. Aérez régulièrement !

Aérez vos locaux ! C’est la clef pour garantir la sécurité et la santé de vos travailleurs.

Ouvrez très régulièrement les fenêtres de votre bureau, au minimum 15 minutes par jour. Si vous avez la possibilité de laisser les fenêtres ouvertes toute la journée, faites-le ! C’est le meilleur moyen pour empêcher la propagation du virus.

Il en est de même pour les portes : n’hésitez pas à les laisser ouvertes. Un environnement clos permet au virus, s’il est présent, de s’installer dans la pièce et de se déposer sur n’importe quel meuble ou objet de votre bureau. D’ailleurs, n’oubliez pas de désinfecter et de nettoyer le plus souvent possible les objets, les poignets, les portes, etc. que vous avez l’habitude de manipuler. Il est également fortement recommandé de nettoyer très régulièrement les entrées d’air par ventilation naturelle, à savoir les fenêtres, les portes et les conduits d’aération. Désinfectez également les filtres, voire remplacez-les.

3. Que faire en cas de canicule ?

En cas de forte canicule, réévaluez quotidiennement les risques encourus par vos salariés en fonction des évolutions de la température. Il est important de savoir s’adapter en fonction de la météo.

Si la température dépasse les 30° et qu’il devient insoutenable de travailler sans utiliser massivement la climatisation, je vous conseille de ménager la charge de travail de vos salariés. Pour cela vous pouvez réorganiser les horaires habituels, en privilégiant les heures de travail au cours de la soirée ou en début de matinée lorsqu’il fait plus frais.

N’oubliez surtout pas de réexaminer la liste des employés pouvant bénéficier du télétravail. Mieux vaut privilégier le travail depuis chez soi lorsqu’il fait trop chaud. Prêtez une attention particulière aux femmes enceintes, qui craignent plus la chaleur que les autres.

4. Des recommandations différentes en fonction du dispositif

Proscrivez le brumisateur pour vous rafraîchir. Le virus du Covid-19 se transmet principalement par les gouttelettes. Le brumisateur en créera de nombreuses, il est donc risqué de s’en servir. Il faut, au contraire, assécher les surfaces.

Par ailleurs, en cette période de crise sanitaire, les ventilateurs sont proscrits dans les locaux collectifs, même avec le port du masque !

Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser un climatiseur individuel, en utilisant les filtres les plus performants possible. Dans ce cas, n’oubliez pas d’aérer régulièrement vos locaux afin de laisser l’air circuler. Il est également important de régler le débit d’air au minimum possible, et, surtout, de changer les filtres le plus souvent possible.

Si cela est possible, imposez le port du masque en permanence au bureau. Cela reste le meilleur moyen d’éviter toute forme de contamination.

5. Respectez les normes !

Plus que jamais, suivez à la lettre les recommandations imposées par le gouvernement pour garantir au mieux la sécurité et la santé de vos employés.

Chaque année, voire tous les six mois, l’employeur doit vérifier le bon fonctionnement de la ventilation dans ses locaux.

N’oubliez pas de mettre en place une notice répertoriant les valeurs de référence fournies par le référent. C’est obligatoire !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !