Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
La nébuleuse de la Carène
La nébuleuse de la Carène
©NASA

La tête dans les étoiles

2015, nouvel âge d'or de l'exploration spatiale

Après le succès de Rosetta, de nombreux événements majeurs vont bousculer, cette année, nos connaissances sur l'espace.

L'arrivée sur la comète Tchouri du petit robot Philae, en décembre dernier, a suscité un énorme engouement pour l'espace. Il faut dire que les missions récentes étaient généralement moins impressionnantes et plus confidentielles. Eh bien 2015 risque de changer la donne. Visite de Pluton, lancement de nouvelles fusées créées pour le futur… l'année sera riche en événements.

8 février : lancement du satellite scientifique DSCOVR pour étudier le réchauffement climatique
Initié par Al Gore, lorsque celui-ci était vice-président des Etats-Unis, le satellite DSCOVR devrait être lancé ce dimanche 8 février si le temps le permet. Stocké pendant plusieurs années, il va prendre place en orbite au-dessus de la Terre pour remplacer à terme le vieillissant observateur ACE, lancé en 1997. Il permettra une étude approfondie du climat de notre planète.



11 février : lancement de la navette spatiale européenne IXV
Avec sa navette, l'agence spatiale européenne (ESA) frappe un grand coup. Jusqu'à présent, le vieux continent brillait pour envoyer des satellites avec des lanceurs très efficaces, ou des sondes, comme Rosetta. En revanche, elle ne disposait pas de sa navette, qui permettrait d'envoyer des astronautes dans l'espace et surtout de les ramener sur Terre. C'est donc tout l'intérêt de l'Intermediate eXperimental Vehicle (IXV), la petite navette de 5 mètres de long qui part du pas de tir guyanais le 11 février pour un premier test. "La navette spatiale européenne ne sera pas opérationnelle à l'issue du test de mercredi prochain, même s'il est concluant" prévient Stéphane Dussy, ingénieur su le projet, interrogé par Science et Avenir. Il s'agit avant tout de tester sa résistance et sa fiabilité. Par la suite, elle permettra des transferts moins coûteux vers la station internationale.



6 mars : la sonde Dawn atteint la planète naine Cérès
Tout le monde connaît Mercure ou Saturne, mais qui connaît l'existence de Cérès, une petite planète naine située dans la ceinture d'astéroïdes, c'est à dire entre Mars et Jupiter ? Le 6 mars prochain, la sonde américaine Dawn devrait l'atteindre pour l'étudier. Toute petite (950 km de diamètre) Cérès n'est pas assez grande pour être considérée comme une planète classique, mais trop massive pour n'être qu'un astéroïde (au même titre que Pluton). Récemment, le télescope Herschel a pu observer la présence de vapeur d'eau sur ce gros caillou et les scientifiques soupçonnent la présence d'océans de glace à sa surface. Réponse le 6 mars.



27 mars : deux astronautes pour un séjour d'un an dans la station spatiale internationale
Ils sont deux, un Américain et un Russe, et ils ont intérêt à bien s'entendre puisqu'ils vont passer une année entière à bord de la station spatiale internationale. Ils ne seront de retour sur Terre qu'en mars 2016. Le but de cette mission est d'étudier les effets physiologiques et psychologiques d'un long séjour dans l'espace. Les radiations, la microgravité, l'apesanteur… Autant de phénomènes qui impactent le corps humain. En point de mire, Mars évidemment dont le voyage prendrait entre 6 et 8 mois. Scott Kelly et Mikhail Kornienko ont déjà passé chacun six mois sur ISS. "J'espère que ce ne sera pas trop dur et que nous pourrons continuer à vivre et à travailler dans l'espace pendant des périodes plus longues", a expliqué l'Américain à l'AFP. "Mais nous ne le saurons pas avant la fin de cette expérience".



Il devrait y avoir un autre événement en mars. Mis en hibernation depuis janvier sur sa comète, Philae pourrait se réveiller en mars, profitant du rapprochement de Tchouri vers le soleil. Privé d'énergie, le robot a besoin des rayons de l'astre pour ses panneaux photovoltaïques. La fin du mois de mars est la période la plus optimiste pour son réveil mais l'ESA ignore encore la localisation du robot. Son redémarrage n'est donc pas encore assuré.



Avril : fin de mission autour de Mercure pour MESSENGER
Lancée en 2004, la sonde américaine MESSENGER arrive à bout de souffle. Son objectif était d'étudier Mercure, la planète la plus proche de notre soleil. Arrivée en 2011, après avoir examiné Vénus sur son chemin, la sonde a permis une topographie très précise de la petite Mercure et notamment de son noyau qui représente 85% du rayon de la planète (contre 50% pour celui de la Terre). Elle a aussi pu observer de la glace au niveau de ses pôles. En mars ou avril prochain, la sonde sera à court de carburant et finira par s'arrêter.



Juin : lancement de la plus puissante fusée du monde
Au milieu de l'année (la date n'est pas encore précisée), la compagnie privée américaine SpaceX devrait tenter de faire décoller l'énorme Falcon Heavy, un lanceur capable de transporter 53 tonnes de matériel quand Ariane 5 ne dispose que de 10 tonnes de capacité de charge utile. L'entreprise compte révolutionner le marché des fusées et espère que la Falcon Heavy sera la première à transporter des hommes sur Mars. Premiers résultats prévus au milieu de l'année. En parallèle la Nasa prépare un lanceur encore plus puissant qui ne devrait pas être prêt avant 2018.



14 juillet : La sonde New Horizons donnera les premières photos de Pluton
Le point d'orgue de cette année 2015 est sans aucun doute l'arrivée de la sonde New Horizons aux abords de Pluton, la planète la plus éloignée de notre système solaire et découverte dans les années 1930. Si elle a été rétrogradée au stade de planète naine, en raison de la découverte de plusieurs autres astres de sa taille, les premiers clichés vont être très attendus car aucune image de Pluton n'existe. Surtout que la sonde est partie en… 2006.  Déjà une première photo (ou plutôt quelques gros pixels) a été dévoilée. A noter que la sonde transporte aussi une petite urne funéraire, contenant les cendres du découvreur de Pluton, Clyde Tombaugh.



5 août : Curiosity fête ses 3 ans sur Mars
Depuis 3 ans, le petit robot continue son périple sur la planète rouge. Fin janvier, Curiosity a lancé un pavé dans la mare. Ses dernières photos prouvent qu'il y a bien eu de l'eau sur Mars. "Curiosity a franchi une frontière entre un environnement dominé par des rivières et un environnement dominé par des lacs", a expliqué la NASA. La mission devait s'arrêter en 2014 mais le robot est toujours d'aplomb. Peut-être aura-t-il l'occasion de rencontrer son grand frère Opportunity qui se balade inlassablement depuis maintenant 11 ans sur la planète rouge.



Août : Rosetta au plus prêt du soleil
La sonde Rosetta se rapproche du soleil. En août prochain, elle sera même au plus près de notre astre et va pouvoir observer l'impact de ce dernier sur la comète Tchouri. On sait qu'à l'approche du soleil, la comète réagit et la chaleur fait fondre la glace présente pour produire cette chevelure spectaculaire. Rosetta suivra sa comète jusqu'à fin de l'année 2015 avant de perdre sa puissance.



Novembre : La sonde Akatsuki tentera une nouvelle insertion dans l'orbite de Vénus
Il n'ya pas que les américains et les européens qui possèdent un programme spatial, les Japonais aussi. En novembre, ils tenteront de faire entrer la sonde Akatsuki dans l'orbite de Vénus, planète jumelle de la Terre. Une première tentative avait échoué en 2010 en raison d'une panne du moteur. Désormais en orbite autour du soleil, la sonde va survoler Vénus en novembre prochain et, même si elle est déjà endommagée, elle sera lancée vers la planète avec une chance de réussite moyenne.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !