Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
©

Atlanti-culture

"Underworld : Blood Wars" : pour aficionados, et encore...

Roland De Benoist pour Culture-Tops

Roland De Benoist pour Culture-Tops

Roland De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).


 

Voir la bio »

CINEMA

Underworld : Blood Wars

D' Anna Foerster
Avec Kate Beckinsale, Theo James, Tobias Menzies

LA REALISATRICE

Anna Foerster est une Américaine d’origine allemande ayant commencé sa carrière dans la photographie. Elle est connue pour avoir collaboré activement à des blockbusters tels que 'Independence Day' ou 'The Patriot’. 

Elle intervient aussi beaucoup sur les éléments graphiques et sur la photo de films d’action comme ‘Alien Resurrection’, ‘Day After Tomorrow’ ou encore ‘Godzilla’.

En tant que réalisatrice elle a pris en charge la création de 4 épisodes de la série ‘Outlander’ et de l’intégralité de la série ‘Criminal Minds’. 

En 2016 elle a réalisé le 5ème épisode de 'Underworld : Blood Wars’. 

THEME 

Dans ce nouvel et 5ème opus de la série, Sélène doit faire des choix qui remettent en question tout son passé. Elle continue de se faire traquer par les Lycans et les vampires qui veulent récupérer sa fille dont le sang pur pourrait les rendre invincibles. 

Elle ne peut s’appuyer que sur son ami David et son père Thomas. Doit-elle alors renoncer à son destin ou bien…. ?

POINTS FORTS

- Le film est intéressant sur le plan esthétique, et bien façonné. Les scènes d’action sont très travaillées tant sur le plan des décors que sur celui de la gestuelle des personnages ou des costumes. On perçoit très bien à travers ce film l'influence des débuts, en tant que photographe, de la réalisatrice. Tout est très graphique et bien imaginé pour satisfaire le spectateur et lui en mettre plein la vue.   

POINTS FAIBLES

- Malheureusement l’intrigue est un peu trop téléphonée et le spectateur devine assez facilement la fin de l'histoire. Il s’agit du 5ème opus et sans avoir vu les précédents j’ai assez facilement compris l’intrigue, assez classique, tournant autour du combat de deux peuples ennemis pour le gain d'un royaume. Le scénario est malheureusement très creux et peu inventif.  

- Les personnages sont peu attachants et ne permettent pas d'avoir de préférence en faveur de l'un ou l'autre camp. Ni les dialogues, ni le jeu des acteurs, ni même l’histoire ne leur donnent du caractère, et ils  sont, ainsi, ni sympathiques ni odieux. Il est difficile d’avoir un avis positif sur eux.

EN DEUX MOTS

Un film gothique qui intéressera les fans du genre. Mais la sauce ne prend pas auprès des novices, peu habitués à cet univers. De plus, le scénario n'est pas assez dense pour enthousiasmer qui que ce soit.   

UN EXTRAIT

- « L’eau est le chemin ».

Je vous laisse imaginer, à votre guise, le sens de cette phrase...

RECOMMANDATION

A LA RIGUEUR

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !