Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !
©

Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

Bertrand Devevey pour Culture-Tops

Bertrand Devevey pour Culture-Tops

Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. 

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 

Voir la bio »

Les 100 plus belles planches de la bande dessinée

De Vincent Bernière
Éd Beaux Arts, novembre 2016, 214 pages. Format 31X25, 34,50 €

Recommandation

ExcellentExcellent

Thème

En réponse à une question encore largement débattue - la bande dessinée est elle un art - Beaux Arts a choisi (en 2016) de proposer 100 occasions de se forger une opinion sur cet univers si particulier. Le journaliste Vincent Bernière, critique et spécialiste en la matière, a sélectionné 100 "planches" (comprenez pages) issues, la plupart du temps, du travail conjoint d'un scénariste et d'un dessinateur, emblématiques de l'univers de la BD. Cet album se compose donc, dans un ordre alphabétique qui mêle les titres, les héros et les auteurs, 100 présentations en vis-à-vis  de "la planche" et son analyse contextuelle.  Une introduction et une conclusion mettent en "perspective" cet étrange objet, support d'expression littéraire et artistique, mais aussi et de plus en plus, dans sa version originale, objet recherché des collectionneurs !

Points forts

1. D'abord, une édition de belle qualité, grand format, qui propose de belles reproductions en noir et blanc et en couleur de ces aventures ou de ces héros iconiques. Le détail du travail du dessinateur, les nuances du coloriste y sont joliment mis en valeur.

2. Un regard expert, qui propose un rappel du contexte, des personnalités et spécificités des auteurs, et surtout, de leurs inspirations littéraires et artistiques - inspirations oh combien intéressantes, mais qui passent souvent inaperçues lors d'une lecture au premier degré.

3. Un choix très "panoramique" des titres, des auteurs et de leurs héros, de Little Nemo, publié au début du 20ème siècle, à Superman (années 40), des grands classiques comme Alix, Michel Vaillant, Buck Danny, Astérix, Rahan, Tintin, Prince Vailant, Corto Maltese, aux aventures plus transgressives comme le Baron noir, Alack Sinner ou Joe Matt. Les très grands noms sont là -Moebus, Schulz, Van Hamme, Tardi, Peeters, Spiegelman, Gibrat… Et comme la liste est longue, il faut reconnaitre qu'il est injuste de ne pas citer les autres !

4. Enfin, cette "sélection" s'attarde autant sur les auteurs européens, américains qu'asiatiques, et particulièrement japonais, permettant ainsi d'heureuses découvertes !

Points faibles

100 planches pour résumer un art qui se développe et se diversifie considérablement sur près de 150 ans, c'est un choix un peu subjectif.

Dans la même veine, quand Vincent Bernière propose de découvrir auteurs et dessinateurs  à partir d'une planche/d'une page choisie pour résumer un parcours créatif, c'est un peu "raide", et tout le monde n'adhérera pas aux choix effectués.

En deux mots ...

Cet ouvrage est à recommander autant aux curieux de bandes dessinées qu'aux amateurs plus éclairés. Beau livre aux belles reproductions, ses texte en regards croisées entre auteurs, dessinateurs et leurs sources d'inspirations sont aussi enrichissants que les "planches" sont habilement choisies et commentées. Les références aux peintres, sculpteurs, photographes, courants artistiques de tous pays vous aident à porter un autre regard sur ces œuvres et découvrir que bien souvent, une très grande culture artistique est à la source des dessins et de la mise en scène de nos héros de papier. De ce fait, Vincent Bernière livre un excellent et utile travail d'exégèse ! Cet ouvrage aurait peut être mérité un titre plus adapté, qui sans perdre de sa subjectivité assumée aurait pu être nommé plus justement "les 100 plus belles œuvres de la BD" !

Une illustration

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !