"Eden" de Monica Sabolo : une fable cruelle mais ensorcelante | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Eden" de Monica Sabolo : une fable cruelle mais ensorcelante
©

Atlanti Culture

"Eden" de Monica Sabolo : une fable cruelle mais ensorcelante

Valérie de Menou pour Culture-Tops

Valérie de Menou pour Culture-Tops

Valérie de Menou est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam, en Master d'école de commerce, et grand amateur de One Man Shows.

Voir la bio »

"Eden" de Monica Sabolo 

Editions Gallimard, 275 pages 

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
Dans un lieu lointain et volontairement imprécis, à la lisière d’une mystérieuse forêt, vit Nita. L’adolescente a perdu toute trace de son père, comme happé par cette forêt où des choses étranges surviennent : disparitions inexpliquées et violentes agressions par de curieuses bêtes sauvages. Dans la maison voisine, s’installent un écrivain et sa fille, l’insaisissable et magnétique Lucy, qui s’évapore à son tour. Peu de temps après, la jeune fille est retrouvée au pied d’un arbre, mutique, couverte de sang et de griffures. Nita décide alors d’élucider le mystère de cette agression. Sa quête l’amène à fréquenter un bar louche du coin, le « Hollywood », lieu de rendez-vous de rustres ouvriers de la société forestière et tenu par cinq filles déjantées dont l’intrigue nous livrera peu à peu les secrets.

 

POINTS FORTS
- Une atmosphère fantasmagorique et poétique côtoie la violence du quotidien au rythme d’une écriture parfaitement ciselée

- La romancière explore subtilement l’univers de l’adolescence partagé entre innocence, éveil des sens, rébellion et découverte de la brutalité animale du monde, avec ses dangers dont celui de la prédation des hommes

- Une fable politique et écologique où l’on comprend que l’énigmatique forêt, au cœur de toutes les interrogations, est livrée aux saccages de l’industrie : pipelines, oléoducs, plateformes et déforestation. Nous sommes sur le fil de deux univers : celui du conte et celui de l’exploitation. 

- Un roman initiatique où les forces invisibles semblent se liguer pour appeler la vengeance des femmes sur l’oppression, notamment masculine et sur l’injustice.

 

POINTS FAIBLES
Il n’y en a pas.

 

EN DEUX MOTS
Eden  n’est pas un conte de fée mais on se laisse envahir par l’atmosphère déroutante du récit porté par la magnifique écriture de Monica Sabolo. Un roman sombre et cruel mais totalement ensorcelant.

 

UN EXTRAIT
« L’esprit de la forêt était là, juste derrière le drap qui remuait dans l’air, tel un rideau ouvrant sur un autre monde. Il était là, entre le drap et le bois noir, avec une cape, un manteau végétal, ou des ailes de plumes soyeuses ». (page 10)

 

L'AUTEUR
Monica Sabolo est une journaliste et romancière française d’origine italienne. Elle a travaillé pour la presse people et pour  Terres et océans . Elle a notamment milité pour la défense des animaux. Elle a déjà publié cinq romans : Le roman de Lili  en 2000,  Jungle  en 2005,  Tout cela n’a rien à voir avec moi  Prix de Flore 2013,  Crans Montana  grand Prix SGDL 2016,  Summer  en 2017. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !