Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture

Atlanti-culture

"Cet autre amour" : L'amour dans ce qu'il a de plus mystérieux

 Hélène Kolsky pour culture-tops

Hélène Kolsky pour culture-tops

Hélène Kolsky est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »
LIVRE
CET AUTRE AMOUR
de Dominique Dyens
 
Ed. Robert Laffont
 
 
RECOMMANDATION : BON
 
 
 
THEME
 

A la suite d'un choc émotionnel violent, la narratrice est victime d'un stress post-traumatique. Un mal-être s'installe au plus profond d'elle-même. Observant les effets bénéfiques d'une thérapie menée par son mari, elle décide de consulter un psychanalyste, après avoir un temps refusé l'idée. Tout commencera ici, dans un cabinet de consultations. La naissance d'un amour, interdit de surcroît, qui lui échappera complètement. Confusion des sentiments, élans incontrôlés, envers cet homme dont elle ne sait rien mais dont elle veut tout. .

POINTS FORTS

Dominique Dyens sait parler d'amour, c'est une évidence. Elle décortique avec minutie l'évolution d'une passion dévorante et obsessionnelle.

Puissance des mots et force des émotions, un très bel hommage à la psychanalyse à travers l'analyse du "Transfert", lien d'amour qui unit le patient à son psychanalyste.

Pendant deux longues années, peut-être davantage, l’analysante a mené une double vie, c’est-à-dire fragmentée, divisée entre une vie conjugale heureuse, ouverte au regard des autres, et une vie intime, secrète, qui a puisé son inspiration dans les profondeurs de son inconscient. Cette femme est tombée dans ce qu’elle nomme elle-même une quatrième dimension affective, qui oscille sans cesse entre irrationalité et lucidité. Celle d’un amour impossible. Cet autre amour, comme elle aime à le répéter. Le lecteur est rapidement emporté au cœur de l’intime, dans une sorte de relation privilégiée entre la narratrice et lui.

Une situation peu banale et mal définie pour qui n'est pas du milieu de la psychanalyse. Le transfert que fait la narratrice envers son psychanalyste symbolise tout l'enjeu de ce roman. Ce livre n'a pas vocation à être un documentaire sur la psychanalyse. Il ne détaille pas sous toutes ses coutures les tenants et les aboutissants de ce qu'est une cure analytique. Il aborde néanmoins avec justesse la complexité d'une relation amoureuse interdite et mal identifiée, et de ce qu'implique pour les deux parties un travail analytique.

Toutefois, au-delà du sujet initial, on perçoit en filigrane tout un questionnement autour de l'écriture et du travail de romancier. C'est un thème qui revient fréquemment dans l'histoire, la narratrice étant elle-même écrivaine. Qui plus est, des références aux précédents romans de Dominique Dyens ponctuent la narration. On se demande alors inévitablement : quelle est la part d'autobiographie mise dans cette fiction ? Les motivations de la narratrice, qui ont permis d'aboutir à la création du roman, sont-elles les mêmes pour l'auteure ? Ces questions resteront en suspens

Certains personnages ne sont nommés que par une lettre alphabétique. C’est peut-être une façon de les protéger. Mais ils sont là. Ils existent même s’ils ne portent pas de prénom. Le mari de la narratrice porte l’initiale M, comme mari mais aussi comme l’injonction du verbe aimer. Chacun peut ainsi librement s’approprier les personnages. Quant au psychanalyste, il cesse d’être « il » et devient « vous » dès que prend naissance la relation amoureuse.

Chaque lecteur peut interpréter à sa façon la partition. Il n’y a pas pas de point final à ce roman, en tout cas pas au sens habituel, car une analyse est un peu comme une série TV dans laquelle chacun pourrait écrire ou imaginer sa prochaine saison. C’est aussi peut-être une façon de faire atterrir le lecteur en douceur.

L’histoire est finement menée, l’écriture est précise. L’amour est donc abordé sous sa forme la plus mystérieuse, à l’image de l’inconscient humain et de ce que recouvre précisément la notion de transfert amoureux. Dominique Dyens, via son personnage principal, ne manque jamais d’attiser l’intérêt du lecteur, qui ne décroît pas jusqu’aux dernières pages.

Ce récit à la fois pudique et cru d’un amour hors du commun rend un vibrant hommage à la fascinante aventure affective et intellectuelle qu’est la psychanalyse.

POINTS  FAIBLES

Je n’en vois pas, hormis peut-être la possibilité que la vulgarisation du transfert totalement voulu par l’auteur soit interprétée de façon détournée voir sectaire par certains lecteurs.

UN EXTRAIT

Ou plutôt trois:

- « Je vais arrêter de vous parler de mes jouets. Et puis il y a quelque chose dans cet amour que je vous porte qui a changé. C’est un peu comme si vous étiez à la fois mon père et ma mère « page 109

- « Je me souviens vous avoir fait rire lorsque j’ai rangé dans la catégorie « amour avec sexe » et dans les deux suivants « amours sans sexe » page 154

- «  Le transfert, c’est une comète. Un espace spatio-temporel accessible aux seuls analysants. Un objet affectif non identifié, un truc sidérant qui m’a propulsé dans une dimension émotionnelle jusqu’à présent ignorée » page 154

EN DEUX MOTS 

Ce roman, qui rend hommage à la psychanalyse, ne peut laisser indifférent le lecteur. Dominique Dyens nous permet certainement de découvrir un milieu qui fascine mais qui évoque un certain mysticisme et qui paradoxalement traite de l’angoisse tout en angoissant ceux ou celles qui se font traiter. Cette plongée au plus profond d’elle-même permet de revenir sur des années antérieures de sa vie et si par moment on a la sensation de lire une autobiographie, ce n’en est pas une.

Ce récit à la fois pudique et cru d’un amour hors du commun rend un vibrant hommage à la fascinante aventure affective et intellectuelle qu’est la psychanalyse.

Tout est amour, mais de quel amour s'agit il ?

L’AUTEUR

Dominique Dyens est l’auteur de huit romans parmi lesquels La femme éclaboussée, Intuitions, Délit de fuite et Lundi noir. Ce nouveau roman explore un thème très nouveau pour l’auteur ; elle ne dément pas pour l’instant qu’elle aura peut-être l’intention de revenir sur cet aspect-là de sa vie ultérieurement, car il est impossible de rendre compte de la force de cet amour sans en explorer les racines, c’est à dire l’enfance.

Commander "Cet autre amour" de Dominique Dyens Editions Robert  Laffont

Cet autre amour -  Dominique DYENS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !