Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Crédits Photo: Mikebaird/Flickr

De brillants thérapeuthes

Vivre avec un chien réduirait le stress et l'anxiété des enfants

Selon une étude scientifique américaine, les enfants possédant un compagnon canin dans leur environnement seraient moins sujets à certains troubles mentaux.

Le meilleur ami de l'homme… et des enfants. Une étude américaine a révélé que les enfants possédant un compagnon canin dans leur environnement sont moins exposés aux troubles anxieux et au stress. Les résultats ont été publiés dans la revue Preventive Chronic Disease du 25 novembre.

Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs du Bassett Medical Center de New York ont utilisé le DartScreen, un test sur Internet servant dans la mesure du risque en santé de l'enfant, et étudié 643 enfants âgés de 6 à 7 ans, pendant dix-huit mois. 12% de ceux qui possédaient un chien présentaient des troubles anxieux liés à l'enfance. Le nombre grimpait à 21% pour ceux qui n'en avaient pas à la maison.

Les scientifiques supposent que la présence des animaux a un effet sur les hormones produites. "L'interaction avec un chien amical réduit les niveaux de cortisol (une hormone fabriquée à partir des glandes surrénales qui régule le métabolisme), ce qui diminue les réponses physiologiques au stress", écrivent-ils notamment.

Selon Le Parisien, plusieurs études scientifiques ont déjà montré les bénéfices apportés par un chien, en termes de diminution du surpoids, de l'asthme. Il jouerait aussi un rôle apaisant chez les enfants atteints de cancers en stabilisant le rythme cardiaque.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !