Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Une œuvre de l'artiste de rue Banksy à Paris, le 28 juin 2018.
Une œuvre de l'artiste de rue Banksy à Paris, le 28 juin 2018.
©Thomas SAMSON / AFP

"Street art"

Un hôtel-musée en hommage aux œuvres de Banksy ouvre à Paris

Un hôtel en hommage au travail de Banksy a ouvert ses portes le 9 juin à Paris. Ce hôtel-musée est une reproduction du projet créé par l'artiste en 2017 à Bethléem.

Les fans de street art vont pouvoir découvrir un lien insolite à Paris. Un hôtel entièrement décoré des reproductions des œuvres les plus connues du "street artist" Banksy est accessible au public depuis le mercredi 9 juin, dans le IXème arrondissement de Paris, selon des informations de CNews.

Cet hôtel-musée est situé rue du Faubourg-Montmartre, ce site jouxte en réalité l’espace Lafayette-Drouot, ancien garage où l’exposition « The World of Banksy » est installée depuis 2019 et qui se poursuit jusqu’au 31 décembre 2021.

Ce projet artiste et cet hommage est une réplique de l’hôtel que l’artiste de rue britannique avait complètement réhabilité à Bethléem. A l’époque, en 2017, Banksy s’était lancé dans la décoration de l’hôtel « à la pire vue que l’on puisse avoir ». Nommé « Walled off », le bâtiment original est localisé en face du mur de béton qui sépare la Cisjordanie d’Israël à Bethléem.

L’entrepreneur Hazis Vardar, propriétaire de plusieurs théâtres, a eu l’idée de reprendre le bail commercial de l’hôtel qui jouxte l’espace d’exposition pour y créer le Walled Off parisien, selon des informations de CNews.

Il est donc dorénavant possible de passer une nuit dans l’une des vingt chambres décorées de reproductions des œuvres les plus célèbres de l’artiste anonyme.

L’hôtel propose aussi, sur deux étages, une extension de l’exposition.

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !