Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©Eliot BLONDET / POOL / AFP

Reconnaissance de la nation

Un hommage aux soignants sera rendu à l’occasion du 14 juillet 2020

Un hommage aux soignants sera rendu le 14 juillet prochain. Selon des précisions de la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, Emmanuel Macron souhaite "que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l’hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19".

Alors que de nombreuses questions se posent encore sur les conditions d’organisation des cérémonies du 14 juillet 2020 face à l’épidémie de coronavirus, un hommage particulier sera rendu cette année au personnel soignant. Cette information a été dévoilée par la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 13 mai. 

Emmanuel Macron souhaite "que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l’hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19".

Un hommage sera donc rendu aux médecins, infirmiers, réanimateurs et toutes celles et ceux qui sont en première ligne dans cette "guerre sanitaire" contre le coronavirus. 

"Le président de la République a souhaité une reconnaissance qui soit également symbolique, de la nation toute entière, envers ceux qui se sont mobilisés dans cette épidémie et continuent à le faire".

Sibeth Ndiaye a également indiqué qu’une promotion unique de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite sera publiée le 1er janvier 2021. Elle comprendra "une part importante de personnes ayant contribué à la lutte contre le virus à tous les niveaux et dans tous les domaines d’activité".

La porte-parole du gouvernement a encore annoncé qu'une "médaille de l'engagement face aux épidémies" serait "réactivée", afin de "récompenser les personnes qui se sont dévouées pendant la crise du Covid-19". Cette proposition avait été portée par un député Les Républicains, Philippe Gosselin.

Le ruban tricolore avait été créé à la suite de l'épidémie de choléra de 1884 et visait à "récompenser ceux qui se sont particulièrement dévoués pendant les périodes de maladie épidémique", selon le rappel de Sibeth Ndiaye. Cette récompense avait disparu au début des années 1960.

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !