Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Melania et Donald Trump
Melania et Donald Trump
©MANDEL NGAN / AFP

Apparence

Un enregistrement effectué en 2018 récemment diffusé par CNN prouve que Melania Trump pense comme son mari

Ceux qui pensaient pouvoir dissocier politiquement son épouse du président américain se voient infliger un cruel démenti

Stephanie Winston Wolkoff, l'ancienne conseillère principale de Melania Trump à la Maison Blanche a publié un livre de souvenirs, sous le titre "Melania and Me: The Rise and Fall of My Friendship with the First Lady ". Elle aussi dévoilé sur CNN des enregistrements de ses conversation avec l'épouse du président. 

L'image qu'elle donne dans ses enregistrements montre que ceux qui utilisaient le hastag "FreeMelania" après la cérémonie d'investiture de son mari en janvier 2017 avaient totalement tort. Melania montre, dans cette conversation enregistrée pendant l'été 2018, qu'elle est tout à fait d'accord avec son mari, y compris sur un sujet sensible

Melania réagissait aux critiques lancées contre elle et son mari, après la décision, appliquée pendant quelques semaines de séparer les immigrants clandestins adultes arrêtés, de leurs enfants. Les parents étaient emprisonnés en attendant leur jugment, leurs enfants étaient placés dans des centres spécialisés.

Elle s'énervait que les journalistes lui posent la question. "Alors que la politique de séparation des famille sde l'administration Trump provoquait une indignation généralisée, Melania Trump fait valoir qu'en réalité, les conditions des enfants migrants en détention à la frontière sont plutôt bonnes" estimait l'épouse du président.

Melania ajoutait dans cet enregistrement : "«Les enfants, disent, 'Wow je vais avoir mon propre lit? Je vais dormir sur le lit? J'aurai une armoire pour mes vêtements? C'est tellement triste de l'entendre, mais ils n'avaient pas ça dans leur propre pays, car ils dormaient par terre » souligne Vox. Melania critiquait aussi les familles mexicaines qui inventeraient, selon elle, de soi-disantes menaces dans leur pays pour demander l'asile aux USA après être entrées illégalement.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !