Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
©Lunohod

Mettre le pays entre de bonnes pattes

Un chat candidat aux élections législatives en Moldavie

Le chat Lunohod s'est porté candidat aux élections du 24 février prochain en signe de protestation contre la médiocrité du débat politique en Moldavie.

Du repos, des jeux, et du bonheur : voici les promesses de Lunohod, candidat à la députation lors des prochaines élections législatives moldaves, qui se tiendront le 24 février. Si l'accent mis sur le jeu est étonnant, c'est tout simplement parce que ce candidat est... un chat. Son slogan : "reprendre le pays en pattes !"

Candidat dans toutes les circonscriptions du pays, sur sa propre liste, Lunohod (qui tient son nom d'un ancien programme spatial soviétique) a dévoilé son programme, qui vise à améliorer la situation des humains et des chats dans le pays, avec notamment l'introduction dans la loi d'une sieste de deux heures après le déjeuner, de l'amélioration des infrastructures dans les parcs de Moldavie, mais aussi la distribution de produits alimentaires pour les familles possédant un chat. Lunohod assure aussi avoir signé un accord avec Angela Merkel pour l'accueil de "30.000 chats réfugiés" en Moldavie et promet d'améliorer les relations entre humains et chats. Sur sa page Facebook, de nombreux chats du monde entier lui ont déjà apporté leur soutien.

Derrière ce programme utopique se cache une critique de la vie politique moldave. Porte-parole de Lunohod, Christian Saul explique que le félin "est candidat car la vie politique moldave s'est dégradée. Les politiciens sont déconnectés des problèmes du peuple. Le fossé entre les politiciens et les citoyens s'est creusé. Luno veut montrer qu'un chat peut être plus populaire qu'un homme politique et que ses promesses sont plus réalistes que celles des partis traditionnels". Pour le porte-parole, "les gens sont si déçus qu'ils sont prêts à croire le chat".

Ce n'est pas la première fois qu'un chat se lance en politique. Citons notamment le cas de Stubbs, qui a été maire de la petite localité alaskienne de Talkeetna de 1997 jusqu'à sa mort en 2017. 20 ans durant lesquels les habitants étaient très satisfaits du maire de leur village car il "n'augmentait pas les impôts et ne se mêlait pas du commerce".

 

Newsmaker.md

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !