Tokyo 2020 : en censurant les athlètes taïwanais, la TV chinoise a aussi censuré sa propre délégation qui arrivait peu après | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
La cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo s'est tenue ce vendredi.
La cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo s'est tenue ce vendredi.
©Kazuhiro NOGI / AFP

Karma

Tokyo 2020 : en censurant les athlètes taïwanais, la TV chinoise a aussi censuré sa propre délégation qui arrivait peu après

La retransmission de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo a été interrompue en Chine lors de l'arrivée de la délégation de Taïwan. Elle n'a pas été rétablie à temps pour celle de la délégation chinoise.

L'arroseur arrosé. Les Jeux olympiques de Tokyo 2020 ont été officiellement déclarés ouverts vendredi, lorsque la star du tennis Naomi Osaka a conclu la cérémonie d'ouverture des Jeux en allumant la vasque olympique au sommet d'un pic inspiré du mont Fuji.

La cérémonie d'ouverture, particulièrement sobre du fait de l'épidémie de Covid-19, a été en grande partie consacrée au défilé des 206 délégations qui participeront à la compétition. Parmi elles, la délégation de Taïwan, ce petit Etat insulaire revendiqué par la Chine, qui a le droit de participer aux JO depuis 1984 à la condition d'utiliser le nom de "Taipei Chinois" et de ne pas utiliser son drapeau national.

Cet effacement de l'identité taïwanaise n'est visiblement pas suffisante pour la télévision chinoise, qui a décidé de censurer le passage de sa délégation. Les citoyens chinois qui regardaient la cérémonie d'ouverture ont eu la surprise de voir que Tencent, le conglomérat chargé de la retransmission de la cérémonie, a coupé l'image à l'arrivée de l'équipe de Taïwan. A la place, un court sketch humoristique a été diffusé. Le problème, c'est que l'ordre alphabétique japonais, utilisé pour le défilé, a placé Taïwan avant la Chine, de quelques places seulement. Après les pays en "ta" (ce qui sous-entend que les Japonais ont bien utilisé le nom Taïwan en interne) que sont Taïwan, le Tadjikistan et la Tanzanie sont arrivés les pays dont le nom japonais commencent par le son "tch" : la Tchéquie, le Tchad, la République centrafricaine et... la Chine. Une arrivée de la délégation chinoise que les censeurs n'avaient pas anticipée, puisque la longueur du sketch diffusé a empêché les téléspectateurs chinois d'apercevoir leur délégation. Ce qui a bien entendu provoqué la colère de nombreux internautes chinois.

 

À Lire Aussi

Tokyo 1964 : Kiki d'Argent et Jonquères d'Or...iola

À Lire Aussi

Atlanta 1996 : un centenaire au goût amer

À Lire Aussi

Pékin 2008 : des Jeux Olympiques forcément démesurés

À Lire Aussi

Mes héros des JO : le fardeau trop lourd à porter de Cathy Freeman

À Lire Aussi

JO de Tokyo : le judoka algérien qui a déclaré forfait pour ne pas affronter un Israélien a été suspendu

À Lire Aussi

Jeux olympiques : dix des meilleurs moments des cérémonies d'ouverture

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !