Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Thomas Markle, père de Meghan, attend toujours des nouvelles de sa fille
©AARON CHOWN / POOL / AFP

Blacklisté

Thomas Markle, père de Meghan, attend toujours des nouvelles de sa fille

Meghan Markle ne répond plus à son père depuis son mariage avec le prince Harry.

Le 19 mai 2018, Meghan Markle a épousé le Prince Harry devenant ainsi la duchesse de Sussex. Mais cette date marque aussi la de fin des relations entre l'ancienne actrice américaine et son père. 

Thomas Markle, 74 ans, envoie des sms à sa fille tous les jours depuis le mariage. Las de n'avoir aucune nouvelle, il s'est expriméce lundi en direct depuis San Diego aux Etats-Unis sur la chaîne britannique ITV : « Je ne cesse de lui demander de me répondre et je n'ai rien reçu. J'ai aussi envoyé des lettres. […] S'il te plaît contacte-moi », a-t-il déclaré.

Le couple princier accuse M. Markle de s'être mis lui-même en scène avec des paparazzis avant le mariage. « Pour cet incident, je me suis excusé 100 fois. Je ne pense pas que cela mérite ce silence, c'est ridicule » a-t-il tenu à préciser avant d'ajouter : « Ce qui est malheureux à propos de ma fille et de Harry, c'est qu'ils croient tout ce qu'ils ont lu dans les journaux. Pendant la première année, ils m'ont dit de ne jamais croire ce genre de choses, mais maintenant ils y croient et pensent que je dis beaucoup de choses qu'en réalité je ne dis pas. »

C'est la première fois que Thomas Markle s'exprimait à la télé depuis l'annonce de la grossesse de Meghan en octobre. Il espère pouvoir rencontrer un jour Harry (M. Markle se remettait de sa crise cardiaque au moment du mariage) et aussi son futur petit-enfant : « Je pense qu'elle va faire une bonne mère. Peut-être que les choses vont se calmer un peu et que nous allons être de nouveau en contact. »

Thomas Markle espère pouvoir reparler à Meghan pour Noël.

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !