Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Kung-fu curé

Seine-Saint-Denis : il tente de cambrioler une église, et tombe nez-à-nez avec le prêtre judoka

Le cambrioleur n'aurait pas dû choisir comme cible la petite église Sainte-Louise-de-Marillac, à Drancy.

Mauvaise pioche. Vendredi matin, un homme a tenté de cambrioler l’église Sainte-Louise-de-Marillac, à Drancy, en Seine-Saint-Denis. Il est 7h45 quand le nouveau curé qui dort dans le presbytère est réveillé par du bruit, selon le récit du directeur de cabinet de la mairie de Drancy.

"Il se retrouve alors nez-à-nez avec un gars qui est en train de le cambrioler, et qui lui casse une bouteille sur la tête", confie Dominique de Pontfarcy.

Le cambrioleur a mal choisi sa cible : le curé (âgé de 48 ans selon Midi Libre, de 60 ans selon BFMTV), est un ancien judoka : "il lui a fait quelques prises bien senties qui l'ont immobilisé au sol" raconte le directeur de cabinet.

L'annonce de l'agression a immédiatement provoqué un dispositif important : l'église attenante, où se tenait une messe, a été évacuée.. L'incident intervient en effet quelques mois après l'attentat terroriste à Saint-Etienne-du-Rouvray, où un prêtre avait été assassiné. "Vu le contexte, quand on nous annonce un prêtre agressé, vous imaginez ce qu'on imagine", a expliqué une source policière, qui a décrit un "dispositif très renforcé".

Le curé a été transporté à l'hôpital, avant de sortir en fin de matinée. Quant à l'auteur du vol, il a été interpellé peu après par la police municipale.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !