Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des employés de la NSA avait mis sur écoute leur petite amie
©Reuters

Jalousie

Scandale de la NSA : des employés espionnaient même leur petite copine

L'inspection générale de la NSA recense 12 utilisations malintentionnées par des employés indélicats des puissants outils de surveillance des communications.

Du scandale des écoutes de la NSA on connaissait surtout les déboires d'Edward Snowden. L'importance de cette affaire est telle qu'elle continue de noircir les relations entre les Etats-Unis et bon nombre de pays "observés" de près par l'agence de renseignement américaine. Mais ce vendredi, de nouvelles informations, plus loufoques cette fois-ci, ont été révélées. En effet, il a été fait état que des employés de la NSA ont profité des outils de surveillance de leur employeur pour espionner les communications de leur petite amie.

Dans une lettre à un sénateur consultée vendredi par l'AFP, l'inspection générale de la NSA recense 12 utilisations malintentionnées par des employés indélicats des puissants outils de surveillance des communications. Ce nouvel épisode des révélations sur l'intrusion dans la vie privée des Américains opérée par la NSA a été baptisé "LoveInt" par certains médias, pour "Love Intelligence" ou "renseignement amoureux". Ainsi, par exemple, en 2004, une employée civile en poste à l'étranger a "surveillé le téléphone portable de son mari parce qu'elle soupçonnait qu'il avait une liaison", relate l'inspection générale, selon qui l'employée indélicate a ensuite démissionné. La jalousie est un vilain défaut.

 

 

 

Lu sur le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !