Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un montage photo partagé sur Twitter.
©Capture d'écran Twitter

Poubelle ville du monde

#saccageParis, le mot-dièse avec lequel les internautes dénoncent la saleté à Paris

Ce hashtag est aussi utilisé pour mettre en avant les expérimentations hasardeuses de la municipalité en termes de mobilier urbain.

Des milliers de photos montrant des déchets et immondices dans les rues de Paris, des tags et graffitis sur les murs, des expérimentations de végétalisation laissées à l'abandon, du mobilier urbain particulier laid... Depuis vendredi, les internautes franciliens dénoncent sur Twitter, avec le hashtag #saccageparis, la saleté de la capitale et, de fait, la gestion de ce sujet par l'équipe de la socialiste Anne Hidalgo.

"C'est parti d'un coup de colère!", a expliqué au Parisien le créateur du mot-dièse, qui fait partie des plus utilisés ce weekend sur le réseau social. "Je suis Parisien depuis vingt ans et j'ai vu la ville se dégrader depuis l'arrivée d'Anne Hidalgo à la tête de l'Hôtel de Ville", affirme-t-il, en précisant n'appartenir à "aucun parti". S'il a choisi le mot de "saccage", c'est parce que "cette notion suppose un acte volontaire. Emmanuel Grégoire (premier adjoint d'Anne Hidalgo) dit vouloir promouvoir une autre esthétique, une nouvelle grammaire urbaine. Je vais lui proposer de faire un référendum local sur ces nouvelles orientations."

Des responsables politiques ont relayer ce mot-dièse. C'est le cas de Rachida Dati, maire du chic 7e arrondissement, qui a jugé ces images "accablantes". "Derrière ces photos, il y a l'insécurité, la ghettoïsation, le déclin social et économique de Paris !", a-t-elle réagi. Laurence Parisot, l'ancienne patronne du Medef, s'est aussi émue de ce "mouvement de destruction, d'enlaidissement, de souillure". 

La président du Rassemblement national, Marine Le Pen, a de son côté estimé que ces images "brisent le coeur des amoureux de Paris". "La dégradation de notre si belle capitale par l'équipe Hidalgo est une souffrance nationale", a-t-elle écrit.

À Lire Aussi

Une avenue pour Napoléon
 

La mairie de Paris, elle, n'a pas réagi. 

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !