Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Rome : le lieu où Jules César fut assassiné sera accessible au public en 2022.
Rome : le lieu où Jules César fut assassiné sera accessible au public en 2022.
©FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Lieux historiques

Rome : le lieu où Jules César fut assassiné sera accessible au public en 2022

L'emplacement exact à Rome où Jules César fut assassiné en 44 av. J.-C. (l’«Area Sacra »)  sera restauré et ouvert au public en 2022.

L'un des sites archéologiques les plus antiques et parmi les plus convoités de Rome, l’« Area Sacra » où Jules César fut assassiné, va devenir un musée en plein air, selon des informations de France Info.

Les travaux permettant d’aménager ce site historique abritant les ruines de quatre temples en plein centre de Rome, vont commencer en mai. Cette information a été dévoilée cette semaine par la maire de Rome, Virginia Raggi, lors d’une conférence de presse :

« Grâce à ces travaux, nous pourrons y pénétrer et marcher au milieu des vestiges de notre histoire ».

Le site exact de l’assassinat de Jules César est actuellement situé en-dessous du niveau du sol. Cet emplacement peut être contemplé seulement du haut de la place qui l'encadre. C'est dans ce lieu à Rome que Jules César aurait été poignardé à mort.

Selon la légende, Jules César fut assassiné en l'an 44 av J.-C. Un groupe de sénateurs craignaient qu'il ne se proclame roi de Rome. Jules César entra dans la Curie de Pompée où le Sénat romain se réunissait, entouré des sénateurs qui conspiraient pour le tuer. L'un d'entre eux s'approcha, lui saisit la tunique de dos, donnant le signal aux autres de l'attaquer. Jules César aurait reçu vingt-trois coups de poignard. Voyant Brutus, il aurait prononcé les célèbres mots : « Toi aussi mon fils ! ».

Financés par le joaillier Bulgari (propriété du géant français du luxe LVMH) à hauteur d'un million d'euros, ces travaux, qui devraient durer un an, devraient permettre de construire des passages surélevés et d'installer un système d'illumination ainsi qu'un espace d'exposition.

Ce site devrait permettre de faire revenir des touristes l’an prochain alors que la capitale italienne a été désertée suite à la pandémie de Covid-19.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !