Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Remise du Covid-19, Roselyne Bachelot est de retour au ministère de la Culture.
Remise du Covid-19, Roselyne Bachelot est de retour au ministère de la Culture.
©Bertrand GUAY / AFP

Guérison

Remise du Covid-19, Roselyne Bachelot est de retour au ministère de la Culture

Roselyne Bachelot a réintégré le ministère de la Culture ce lundi 12 avril. La ministre avait été testée positive à la Covid-19 le 20 mars à la suite de symptômes respiratoires, avant d’être hospitalisée et placée sous un traitement d'oxygénothérapie renforcée.

Roselyne Bachelot a retrouvé officiellement ses fonctions. La ministre de la Culture est revenue travailler ce lundi au ministère de la Culture, pour la première fois depuis qu'elle avait contracté la Covid-19 fin mars.

Roselyne Bachelot sera entendue mardi par la commission de la Culture du Sénat, à propos du projet de loi sur « l'accès aux œuvres culturelles à l'ère numérique », qu’elle défendra prochainement au Parlement.

La ministre avait été testée positive le 20 mars à la suite de symptômes respiratoires, puis hospitalisée avant d’être placée sous un traitement d'oxygénothérapie renforcée.

Jeudi dernier, elle avait indiqué sur les réseaux sociaux reprendre « des forces chaque jour ». Elle avait tenu également à remercier les soignants.

Roselyne Bachelot avait reçu une première dose de vaccin contre la Covid-19 le 17 mars, trois jours avant d'être testée positive. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, avait aussi été hospitalisée pendant quelques jours après avoir contracté le Covid-19.

Les dossiers seront nombreux pour Roselyne Bachelot dans les prochaines semaines et les prochains mois avec notamment le calendrier des réouvertures des cinémas, des théâtres et des musées.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !