Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Bachar el-Assad estime qu'il aurait dû remporter le prix Nobel de la Paix
©Reuters

Humour (ou pas)

Prix Nobel de la Paix : quand Bachar el-Assad estime qu'il "aurait dû lui revenir"

C'est en tout cas ce que rapporte ce lundi le quotidien libanais prosyrien "Al-Akhbar".

Le prix Nobel de la Paix a été décerné vendredi 11 octobre à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Cet organe des Nations Unies est entre autres chargé du démantèlement de l'arsenal chimique syrien. Mais ce lundi, le quotidien libanais prosyrien Al-Akhbar publie des propos de Bachar el-Assad qui affirme que cette récompense "aurait dû [lui] revenir". Toutefois, le journal ne précise pas quand ni dans quel contexte cette déclaration a été recueillie. Mais ses propos ne devraient pas manquer de faire réagir. En effet, le dirigeant syrien mène depuis trente et un mois un répression d'une violence inouïe.  Au moins 115 000 personnes sont mortes, selon l'ONU, et des millions de personnes ont été poussées à l'exil.

Mais la sortie de Bachar el-Assad n'est pas totalement grossière. En effet, depuis vendredi, de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer le choix de ce prix Nobel. En effet, certains estiment que celui-ci consacrerait quelque peu la politique du régime de Damas. Le président syrien ayant en effet accepté d'aider l'OIAC dans le démantèlement de son stock d'armes chimiques. Dès lors, pourquoi ne pas lui attribuer directement...

 

 

 

 

 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !