Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
©

Bâtard

Le premier requin hybride découvert

Des chercheurs australiens sont tombés sur un croisement entre deux espèces de requins proches.

Et si certaines espèces de requins étaient en mesure d’évoluer en fonction du changement des conditions dans océans ? C’est ce que pourrait laisser entendre la découverte, faite par dix chercheurs, de 57 requins hybrides au large des côtes de l'Australie.  

Concrètement, les poissons en question sont des croisements entre des carcharhinus tilstoni, requins typiques des eaux australiennes, et des carcharhinus limbatus. Certes, ces deux animaux ne sont pas trop éloignés, mais ils sont différents. Ils n’ont notamment pas le même nombre de vertèbres. Par ailleurs, ces deux espèces ne nagent pas exactement dans les mêmes eaux, les carcharhinus tilstoni restant dans les eaux tropicales, en gros jusqu’au niveau de Brisbane, les carcharhinus limbatus nageant eux jusqu’à 1 600 kilomètres plus au sud, près de Sydney. Enfin, les requins découverts ressemblaient aux carcharhinus tilstoni  mais étaient plus longs. "Découvrir un animal sauvage hybride est inhabituel. En découvrir 57 sur 2 000 kilomètres le long de la côte est sans précédent" , notent les chercheurs dans la revue Conservation Genetics.

Ils disent ne pas savoir ce qui a pu causer ce croisement entre ces deux espèces, mais qu’ils orientent désormais leurs recherches vers différents facteurs comme la proximité de ces deux espèces, la pression due à la pêche ou le changement climatique. 

Lu sur le Washington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !