Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Twitter

Brace yourselves, tourists are coming

Pourquoi Dubrovnik en a ras-le-bol de "Game of Thrones"

La cité croate a vu sa fréquentation touristique exploser depuis que la série américaine a choisi d'en faire "sa capitale".

Tout avait pourtant bien commencé. Quand les producteurs de Game of Thrones ont choisi Dubrovnik pour tourner plusieurs scènes de la saga, "la Perle de l'Adriatique" a touché le jackpot. La série médiévale-fantastique est devenue un immense carton et les fans ont commencé à débarquer par milliers pour admirer les lieux emblématiques de "Port-Royal".  Une superbe manne économique pour Dubrovnik, déjà très prisés par les touristes :  les visites des amateurs de John Snow et autre Tyrion auraient déjà généré 126 millions de chiffres d'affaires au total selon une étude menée par trois chercheurs de l'Institut d'économie de Zagreb.

Las, la série est devenue un tel succès que les visites des fans sont devenues difficilement contrôlable pour les autorités de la ville. Des tours spéciaux Game of Thrones sont organisés par des professionnels du tourisme. Du coup, les étroites rues de la vieille ville sont quasiment devenues impraticables pour les habitants. Sans oublier que de nombreux bateaux de croisière font escale au large pour permettre à leurs passagers de se rendre à terre.

Devant le problème, le maire a décidé de réduire le nombre de touristes autorisés à visiter le centre historique. Seulement 4 000 touristes seront autorisés à visiter la vieille ville tous les jours. Une véritable cure d'austérité : l'Unesco, qui avait prévenu que la ville pourrait perdre son classement au patrimoine mondial si le flot n'était pas endigué, avait demandé que ce seuil soit fixé à 8 000. Selon le maire, "nous allons perdre de l'argent au cours des deux prochaines années – un million d'euros peut-être en réduisant le nombre de touristes –, mais, à l'avenir, nous gagnerons beaucoup plus. Nous méritons d'être une destination de qualité".

Lu sur le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !