Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Orion pourrait s'envoler ce vendredi

On la refait

Orion acte II : décollage réussi, les images impressionnantes du lancement

Reporté en raison d'anomalies techniques, le tir a finalement eu lieu vendredi à la mi-journée.

Jeudi, le décollage d'Orion avait été annulé en raison d'anomalies techniques du lanceur. Le tir a finalement eu lieu ce vendredi à la mi-journée. Le premier vaisseau américain depuis Apollo pouvant emporter des astronautes au-delà de l'orbite terrestre, et un jour vers Mars, a donc effectué son premier vol d'essai.

Dan Collins, un responsable de la société américaine de lancement spatial United Launch Alliance (ULA), a expliqué jeudi que l'anomalie "s'était déjà produite lors d'un précédent lancement avec une longue fenêtre de tir".

Ce vol d'essai, d'un coût de 370 millions de dollars, "est sans aucun doute la mission la plus importante que la Nasa effectue cette année", avait souligné William Hill, administrateur adjoint de la Nasa pour le développement des systèmes d'exploration. "C'est vraiment le tout premier pas de notre voyage vers Mars" avait-il estimé.

Comme prévu, Orion a effectué deux tours de la Terre, dont le second à 5 800 kilomètres d'altitude, soit près de quatorze fois la distance de la Station spatiale internationale du sol (420 km). Ce voyage de 4 heures et 24 minutes s'est conclu par un amerrissage en douceur dans l'océan Pacifique.

 

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !