Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
©DR / Capture d'écran NEUMZ / Abbaye de Jouques

Semaine sainte

Neumz : des religieuses ont enregistré des chants grégoriens à l’abbaye de Jouques dans le sud de la France en cette période de confinement

Un projet fascinant a permis d'enregistrer la totalité du répertoire des chants grégoriens depuis l'abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques près d'Aix-en-Provence. Les chansons sont accessibles via la plateforme et l'application Neumz.

Une abbaye dans le Sud de la France a ouvert ses portes pour un projet original alliant la musique à la religion, selon des informations du Guardian. Un monastère de religieuses bénédictines vivant dans l'isolement dans le sud de la France a donc décidé d’ouvrir ses portes dans le cadre exceptionnel d’enregistrements de chants grégoriens. Ces titres sont proposés au grand public en cette période délicate de confinement et de pandémie de Coronavirus, en pleine Semaine Sainte à l'occasion du week-end pascal. 

Le musicien américain John Anderson est à l’origine de ce projet. Il a installé des microphones dans l'abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques près d'Aix-en-Provence, dans le sud de la France. Il a capté les chants des religieuses. 

Le résultat est colossal et est accessible via la plateforme et l'application Neumz. Selon des informations du Guardian, des milliers de chants, l'intégralité du répertoire grégorien et des milliers d'heures ont été captés. Les religieuses enregistraient elles-mêmes tous leurs chants grâce au matériel installé par les équipes et les techniciens de John Anderson. Un modem 4G a été installé au monastère, permettant aux religieuses de télécharger les contenus sur le compte Google Drive des techniciens tous les soirs, d'où les enregistrements ont été mixés.

Neumz est donc le plus grand projet d'enregistrement jamais entrepris : "s'attaquer" à l'ensemble du répertoire grégorien, en collaboration avec la communauté des moniales bénédictines de l'abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques, en Provence. Cette communauté de quarante-cinq religieuses vit retirée de l’agitation du monde moderne, en communion avec la nature.

Le projet complet s'est étendu sur trois années d'enregistrements. 

Dans le cadre de la Semaine Sainte des chants ont été rendus accessibles sur Internet. D’autres extraits et chants seront diffusés dans les mois à venir. 

Ce projet doit permettre de collecter des fonds pour un monastère au Bénin. 

Pour retrouver le site en question, cliquez ICI

The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !