Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Mort du prince Philip : la reine Elizabeth II ressent « un grand vide », selon le prince Andrew
Mort du prince Philip : la reine Elizabeth II ressent « un grand vide », selon le prince Andrew
©TIM GRAHAM / POOL / AFP

Deuil

Mort du prince Philip : la reine Elizabeth II ressent « un grand vide », selon le prince Andrew

Le prince Andrew s'est exprimé auprès des médias britanniques sur le décès du prince Philip et sur la reine Elizabeth, à l'issue d'une messe d'hommage célébrée ce dimanche.

La reine Elizabeth II a dit ressentir « un grand vide dans sa vie » après le décès vendredi de son époux le prince Philip, à 99 ans. Cette confidence a été dévoilée ce dimanche 11 avril par son fils, le prince Andrew, qui a évoqué la situation de la reine à l'issue d'une messe d'hommage.

Le prince Andrew s’est confié aux télévisions britanniques :

« Elle est plongée dans ses pensées, c'est comme ça que je dirais. Nous autres, membres proches de la famille, nous réunissons autour d'elle pour nous assurer d'être là pour la soutenir ».

Le prince a tenu à rendre hommage au prince Philip après cette « grande perte » :

À Lire Aussi

Prince Philip : le dernier des Mohicans d'un monde qui savait s'imposer plus de devoirs qu'il ne réclamait de droits

« C'était un homme remarquable, je l'aimais comme on aime un père, il était tellement calme, si vous aviez un problème, il y pensait... C'était quelqu'un que vous pouviez toujours aller voir, il était toujours à l'écoute. Nous sommes toujours en train d'essayer de l'accepter. Et c'est très, très triste ».

Selon son épouse Sophie, la comtesse de Wessex, la reine « pense aux autres avant de penser à elle-même, comme toujours ».

Le prince Andrew, parfois décrit comme le fils préféré d'Elizabeth II, s'est mis en retrait de la famille royale en 2019 en raison de son amitié avec le financier américain Jeffrey Epstein, décédé depuis, et qui avait été accusé de trafic de mineures.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !