Moins d'un tiers des citoyens américains sont capables de positionner correctement l'Iran sur une carte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Moins d'un tiers des citoyens américains sont capables de positionner correctement l'Iran sur une carte
©ATTA KENARE / AFP

Géographie

Moins d'un tiers des citoyens américains sont capables de positionner correctement l'Iran sur une carte

Alors que les tensions sont vives entre les Etats-Unis et l'Iran après la mort du général Soleimani, moins d'un tiers des citoyens américains seraient capables de localiser correctement l'Iran sur une carte du monde.

D'après un sondage, moins d'un tiers des Américains inscrits sur les listes électorales sont capables d'indiquer correctement l'emplacement de l'Iran sur une carte du monde.

Selon des informations du Daily Beast, ce chiffre surprenant émane d'une nouvelle étude réalisée par Morning Consult et Politico entre le 4 et le 5 janvier dernier. Ce sondage a été effectué après l'assassinat du général iranien Ghassem Soleimani à Bagadad en Irak, après une frappe américaine. 

Seuls 28% des sondés ont pu correctement identifier la position de l'Iran sur une carte agrandie du Moyen-Orient et de l'Europe. Ce chiffre atteint seulement 23% lorsque les sondés sont invités à identifier le pays sur une carte mondiale plus grande. 

Certaines personnes interrogées pensaient notamment que l'Iran était localisé en Afrique alors que d'autres… indiquaient l'emplacement de la France ! 

49% ont dit avoir "beaucoup" entendu parler de la mort du général Ghassem Soleimani.

Selon cette étude, les hommes sont presque deux fois plus susceptibles que les femmes d'être en mesure d'identifier l'Iran sur les cartes proposées. Les électeurs plus riches et les plus instruits étaient également les plus susceptibles de ne pas commettre d'erreurs. 

Ce sondage met en lumière la méconnaissance géographique des sondés sur la géographie et les pays étrangers.  

Reste à savoir quels seraient les résultats si un test similaire était réalisé en France. Des surprises pourraient être au rendez-vous. 

Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !