Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Michel Houellebecq Interventions 2020

Rentrée littéraire

Michel Houellebecq est de retour en librairies avec "Interventions 2020"

L'écrivain Michel Houellebecq s'apprête à publier un essai, "Interventions 2020" aux éditions Flammarion. Dans ce recueil, il revient notamment sur l'élection présidentielle américaine, sur l'euthanasie ou sur Eric Zemmour.

Après Interventions et Interventions 2, Michel Houellebecq revient avec un troisième recueil d'essais, selon des informations du Figaro. Michel Houellebecq est de retour en librairie dès ce mercredi avec un recueil d'essais, "Interventions 2020". 

Après "Interventions" (publié en 1998), "Interventions 2" (paru en 2009), "Interventions 2020" constitue la mise à jour (450 pages). Cela devrait être la dernière édition selon l'auteur et la quatrième de couverture de l'ouvrage. Elle contient 45% de nouveaux textes par rapport aux deux précédentes éditions : 

"Je ne promets pas absolument de cesser de penser, mais au moins de cesser de communiquer mes pensées et mes opinions au public, hors cas d'urgence morale grave - par exemple une légalisation de l'euthanasie (je ne pense pas qu'il s'en présente d'autres, dans le temps qui me reste à vivre)".

Michel Houellebecq reprend notamment son article publié dans Harper's Magazine en janvier 2019 sur Donald Trump et sa diplomatie non conventionnelle. 

Le cas d'Eric Zemmour est évoqué dans le cadre d'une "conversation" en mai 2019 avec le directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, Geoffroy Lejeune. 

"Interventions 2020" est tiré à 14.000 exemplaires, selon la rédaction de Livres Hebdo. Le roman de Michel Houellebecq "Sérotonine", publié en janvier 2019, va paraître en poche chez J'ai lu, ce mercredi 7 octobre.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !