Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Flop caritatif

Madonna flouée au Malawi

Son école pour filles ne verra jamais le jour, 4 millions de dollars auraient été gaspillés.

Madonna s'investit depuis de nombreuses années au Malawi, où elle a adopté deux enfants. La chanteuse se mobilise essentiellement pour favoriser l'accès des jeunes filles à l'éducation, mais son projet d'école pour 400 élèves ne devrait finalement pas voir le jour.

L'association de la chanteuse Raising Malawi aurait en effet souffert de graves problèmes de gestion. 3,8 millions de dollars auraient déjà été gaspillés, sans résultat. D'étranges dépenses auraient été réalisées par les responsables présents au Malawi : salaires inconsidérés pour les architectes ou les designers, voitures de fonction avec chauffeur, adhésions à des clubs de golf, logements onéreux... Les directeurs sur place ont été congédiés, remplacés par un conseil d'administration qui inclut désormais Madonna.

La chanteuse était parvenue à réunir 18 millions de dollars pour le Malawi, dont 11 millions venaient directement de sa poche. Son somptueux projet d'Académie pour filles a été abandonné, et les sommes collectées devraient être réaffectées à des programmes éducatifs portés par des ONG locales.

"Il y a une réelle crise de l'éducation au Malawi, indique Madonna. Il est tout simplement inacceptable que 67% des filles n'aient pas accès à l'école. Notre équipe va continuer de travailler dur pour tenter d'améliorer la situation".

Les deux personnes incriminées pour leur manque de vigilance et leur mauvaise gestion ont décidé de ne pas s'exprimer. Elles invoquent les clauses de confidentialité qui les lient à la chanteuse.

Lu sur The New York Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !