Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
©DR / Capture d'écran Youtube

Communication

Les modes d’expression des manchots africains seraient similaires à ceux des humains

Selon une nouvelle étude scientifique et des informations de CNN, les manchots africains auraient des modes d’expression assez similaires à ceux des êtres humains. Des chercheurs auraient démontré que le langage des manchots africains se conformerait aux deux lois linguistiques principales qui régissent les langues humaines.

Dans la plupart des langues humaines, les mots les plus fréquemment utilisés sont courts. Ce mécanisme serait similaire pour les manchots africains, les manchots du Cap, d’après des informations de CNN.  Les manchots africains sont originaires des côtes de l'Afrique du Sud et de la Namibie.

Une équipe de chercheurs basée en Italie aurait trouvé des "preuves convaincantes" que les manchots africains utilisent des schémas vocaux et des modes d'expressions similaires aux nôtres. Il s’agirait de la toute première fois que cette découverte est effectuée chez un animal autre qu'un primate.

L'équipe a enregistré 590 cris de reproduction. Ces cris émanaient de 28 pingouins africains adultes lors de la saison des amours dans trois colonies différentes dans les zoos italiens.

L'étude a dévoilé que les séquences vocales contenaient trois syllabes distinctes et de longueurs différentes. Les sons, les cris utilisés étaient souvent les plus courts. Les séquences les plus longues étaient constituées de syllabes plus courtes également. Les chercheurs ont déclaré que cela montrait que les oiseaux incapables de voler partageaient ces deux traits de la parole humaine. Les sons les plus fréquemment utilisés sont plus courts. Plus l’appel est long et plus les sons y sont courts là aussi. Ces deux lois linguistiques correspondent aux lois de Zipf et de Menzerath-Altmann, des lois linguistiques qui régissent les langues humaines.

Ces éléments ont été publiés dans la revue Biology Letters. 

Le pingouin africain, en voie de disparition, est connu pour ses appels distinctifs. De précédentes recherches avaient montré que les vocalisations des manchots africains sont construites en utilisant des séquences de trois types de sons, qui sont similaires aux syllabes dans les langues humaines. L’analyse a révélé que les appels des oiseaux étaient conformes aux deux lois linguistiques développées pour expliquer le fonctionnement des langues humaines.

CNN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !