Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
©Reuters

Terrain miné

Les censeurs chinois veulent effacer Lady Gaga d'internet

Un cliché montrant le chef religieux bouddhiste en compagnie de la chanteuse a été publiée par l'artiste américaine sur son compte Instagram.

Les censeurs chinois veulent "effacer Lady Gaga d'internet". Ses tenues provocantes ? Ces messages aguicheurs.

Non, bien pire. Elle a rencontré un leader théocrate ethno-nationaliste, plus connu sous le nom de "Dalaï Lama", lors d'une conférence dans l'Indiana. 

Le ministère chinois de la Propagande (oui, il existe), a ordonné aux services de diffusion de ne plus passer sa musique, aux services de vente de ne plus la vendre, et aux médias de ne plus parler d'elle. 

Un cliché montrant le chef religieux bouddhiste en compagnie de la chanteuse a été publiée par l'artiste américaine sur son compte Instagram, provoquant des centaines de commentaires indignés de fans.

"Pour les Chinois, c'est comme si vous étiez en train de serrer la main à Ben Laden (…) J'annule mon abonnement à votre compte Instagram (…) Elle méprise ses fans chinois, et même tous les Chinois", peut-on lire, parmi ces nombreuses remarques. 

Contacté par l'AFP pour savoir si la rencontre allait provoquer des "amours compliquées" entre les autorités chinoises et la chanteuse, Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a assuré ne pas connaître Lady Gaga.

 

 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !