Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Un ouvrier portant un masque travaille sous un logo des Jeux olympiques de Tokyo 2020 à Tokyo, le 15 juillet 2021.
Un ouvrier portant un masque travaille sous un logo des Jeux olympiques de Tokyo 2020 à Tokyo, le 15 juillet 2021.
©Behrouz MEHRI / AFP

Contaminations au sein du village olympique

Le patron de Tokyo 2020, Toshiro Muto, n'exclut pas une annulation des Jeux Olympiques face à la menace du Covid-19

A trois jours de la cérémonie d'ouverture, Toshiro Muto, patron du comité organisateur, n'écarte aucune possibilité compte tenu de la situation sanitaire fragile au Japon face à la pandémie de Covid-19.

A quelques jours du lancement officiel des Jeux Olympiques, la situation sanitaire est scrutée avec beaucoup d’attention par les organisateurs. Neuf nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été détectés ces dernières 24 heures au village olympique, portant ainsi le total à 67 cas.

Le spectre d'une contagion de masse menace la tenue des Jeux olympiques de Tokyo, censés débuter vendredi.

Toshiro Muto, patron du comité organisateur, s’est confié sur la situation sanitaire, dans des propos rapportés par Sky Sports :

« Nous ne pouvons prédire ce qui va se passer au niveau des cas de Covid. Nous discuterons en cas de pic de contamination. Pour l'instant, le nombre de cas pourrait aussi bien augmenter que baisser, nous verrons ce que nous ferons quand la tendance sera à la hausse ».

Une annulation de dernière minute n'est donc pas exclue par le comité d'organisation, en cas d’une flambée de cas d’ici vendredi.

Selon le décompte officiel rendu public par les organisateurs lundi, 59 cas positifs de Covid-19 ont été décelés depuis le 1er juillet, sur près de 20.000 personnes (sportifs, encadrants, journalistes) arrivés dans le pays.

Le week-end dernier, les premiers cas de Covid au sein du village ont été annoncés par les organisateurs, chez un encadrant de l'équipe sud-africaine de football samedi puis deux joueurs dimanche. Ces résultats ont déjà entraîné lundi l'identification de 21 « contacts proches ».

L'Equipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !