La photo qui montre le développement des microbes (et qui va inciter à se laver les mains) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La photo qui montre le développement des microbes (et qui va inciter à se laver les mains)
©Tasha Sturm

A table !

La photo qui montre le développement des microbes (et qui va inciter à se laver les mains)

Tasha Sturm, une biologiste américaine et maman d'un garçon de 8 ans, a publié un cliché, vu plus de 2 millions de fois sur les réseaux sociaux : une solution originale pour inciter son fils à effectuer ce geste simple plus souvent.

Comment faire comprendre aux enfants qu'il est important de se laver les mains ? Tasha Sturm, une biologiste américaine et maman d'un garçon de 8 ans, a trouvé une solution originale pour inciter son fils à effectuer ce geste simple plus souvent. La scientifique a publié une photo réseaux sociaux. Au premier regard, ce cliché semble être artistique : des couleurs, des motifs géométriques... Le tout forme une main d'enfant. Mais, en réalité, ces traces formées sont celles de bactéries.

Cette laborantine de l’université de Cabrillo (Californie) a demandé à son fils, après avoir joué dans le jardin, de plonger sa main dans une sorte de gelée spécialement destinée à capturer les agents pathogènes présents à la surface de sa paume. Cette photo montre comment les microbes d'une seule main se développent lorsqu'ils peuvent se développer. Ce cliché posté sur Imgur le 7 juin dernier a déjà été vu plus de deux millions de fois. 

Néanmoins, elle a aussi confié au Huffington Post : "Les bactéries sont partout. Notre système immunitaire se développe à partir d'elles". Ce n'est donc pas une aussi mauvaise nouvelle. Cela n'empêche pas qu'il faut bien se laver les mains pour anéantir tous ces microbes.

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !