Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: REUTERS/Lucas Jackson

Somewhere Only We Know

La chanteuse Lily Allen pleure et s'excuse auprès des migrants "au nom de mon pays" après avoir visité la Jungle de Calais

La chanteuse a rencontré un jeune migrant qui a risqué sa vie pour entrer au Royaume-Uni.

La chanteuse Lily Allen a récemment visité la "Jungle" de Calais où se trouvent de nombreux migrants qui souhaitent rejoindre le Royaume-Uni, accompagnée des caméras de la BBC. Elle y a notamment rencontré un garçon de 13 ans ; originaire d'Afghanistan, il a risqué sa vie en essayant de grimper dans un train pour l'Angleterre, et déclare que son père habite à Birmingham et qu'il est parqué dans la Jungle depuis deux mois. 

"J'ai juste l'impression qu'à trois différents intervales de la vie de ce jeune garçon, les anglais en particulier t'ont mis en danger. On a bombardé ton pays, on t'a mis entre les mains des Taliban, et maintenant on te met en danger de risquer ta vie pour entrer dans notre pays. Je te demande pardon au nom de mon pays. Je suis désolé pour ce qu'on t'a fait vivre." A la fin de leur échange, elle essuyait des larmes de ses yeux. 

Pendant sa tournée de la Jungle, elle a également fait un bref travail bénévole dans un entrepôt où sont stockées les dons qui sont ensuite distribués aux migrants.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !