Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
©JUNG Yeon-Je / AFP

"Gangnam style"

L’artiste coréen Psy a été entendu par la police dans le cadre de l’enquête pour prostitution dans la K-Pop

Le chanteur Psy, connu pour la chanson "Gangnam Style", était dans le label de Yang Hyun-suk, le principal suspect dans la vaste affaire de prostitution qui secoue la Corée du sud, lorsque cette chanson inoubliable est devenue un tube planétaire.

Le chanteur Psy a été entendu dans le cadre d'une enquête pour prostitution dans l’univers de la K-Pop, ces genres musicaux très populaires en Corée du Sud et à travers le monde. 

Le monde de la musique sud-coréenne est actuellement confronté à une terrible crise pour son image

La superstar Psy s’est retrouvée dans le viseur des enquêteurs. L’artiste a été entendu par la police le vendredi 28 juin en tant que témoin. 

Ce vaste scandale concerne essentiellement Yang Hyun-suk, le fondateur de YG Entertainment, un des labels majeurs de la K-Pop, et ami de l’artiste Psy. 

Dans cette affaire Yang Hyun-suk a été mis en examen notamment pour des faits remontant à juillet 2014. Il aurait fourni des prostitués à des investisseurs invités à un dîner. L’artiste Psy, un de ses amis ami était sous contrat avec le label YG à cette époque. Psy était présent lors de ce repas. Devant la police, le chanteur a nié avoir pris part à toute activité illégale cette nuit-là. Selon des informations de LCI, il aurait indiqué aux enquêteurs avoir quitté les convives après le repas et après avoir pris quelques verres, en compagnie de Yang Hyun-suk. 

Le chanteur dit néanmoins n’avoir en aucun cas été averti que des agissements illégaux auraient eu lieu lors du dîner de juin 2014. Psy assure ne jamais avoir été au courant du moindre agissement illégal de la part de ses collaborateurs.

Yang Hyun-suk a depuis démissionné de son poste de PDG de YG. Il a été entendu durant neuf heures par la police cette semaine.

Une enquête pour prostitution, viol et trafic de drogues est actuellement menée à travers la Corée du Sud. Elle concerne différentes figures de la K-Pop et a déjà entraîné la chute de l'une des plus grandes stars du pays, le chanteur Lee Seung-hyun, plus connu sous le nom de Seungri. Agé de 28 ans et membre du célèbre groupe Big Bang, il est accusé d'avoir participé activement au fonctionnement d'un réseau de prostitution. Il risque jusqu'à trois ans de prison.

Selon de terribles révélations de la BBC, le scandale serait d’une ampleur encore insoupçonnable. En plus des stars de la K-Pop, des hommes d’affaires et des responsables de la police sud-coréenne pourraient être impliqués. 

Gala

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !