Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Japon : des messages vidéo aident des anguilles de jardin de l'aquarium Sumida à se réhabituer à la présence humaine face au confinement
©Capture d'écran AFP / Sumida Aquarium

Espèces confinées

Japon : des messages vidéo aident des anguilles de jardin de l'aquarium Sumida à se réhabituer à la présence humaine face au confinement

Afin de réaccoutumer des anguilles de jardin à côtoyer des êtres humains, un aquarium japonais (fermé en raison du coronavirus) a proposé une solution insolite. Le public était invité à enregistrer des vidéos et à leur parler à distance.

Pour réaccoutumer des petites anguilles de jardin à côtoyer des êtres humains, un aquarium japonais (fermé en raison du coronavirus) a proposé une solution insolite. Le public était invité à se montrer et à leur parler doucement par vidéo. L'aquarium Sumida est situé dans l'immense tour Tokyo Skytree de la capitale japonaise. Selon des informations de la BBC, il est fermé au public depuis deux mois du fait de la pandémie. Certaines espèces sont redevenues craintives.

Le personnel et les responsables de l’aquarium ont publié des messages sur Twitter pour évoquer cette réalité concrète : 

"A part les gardiens, les créatures de l'aquarium ne voient plus d'êtres humains, et ont commencé à les oublier. Les anguilles de jardin surtout se cachent dans le sable dès que les gardiens passent à côté", ce qui pose problème pour surveiller leur état de santé. 

Ces petits poissons tachetés de forme tubulaire vivent en colonie dans des bancs de sable et sont craintifs de nature. Mais les quelque 300 anguilles de jardin de l'aquarium Sumida étaient habituées aux visiteurs et s'en détournaient rarement. 

Selon des informations de la BBC, les anguilles de jardin se trouvent habituellement dans  la mer Rouge, en Afrique de l'Est, au Japon et dans certaines parties de l'Australie.

Les anguilles de jardin vivent dans des terriers sablonneux qu’elles creusent et enduisent de mucus pour empêcher l’effondrement du terrier. Ils font partie des petits bâtisseurs de la mer. Quand vient la saison des amours, les mâles et les femelles rapprochent leurs terriers. Ils vivent en colonies de plusieurs centaines et chaque anguille a son propre terrier. Le plus grand mâle vivrait généralement dans le terrier central, selon le Georgia Aquarium.

L'aquarium a donc décidé d'organiser un "festival des visages", en demandant au grand public d'envoyer des messages vidéo aux anguilles depuis chez soi, via des applications mobiles. Cinq tablettes ont été installées face à l'aquarium des anguilles pour leur retransmettre les vidéos. Les volontaires étaient invités à montrer leur visage, leur faire des signes et leur parler, mais à voix basse pour ne pas les effrayer. 

Ces enregistrements, ces « chat » vidéo subaquatiques permettent de rappeler aux anguilles que les humains sont sympathiques. C'est également un bon moyen pour favoriser le travail des gardiens et du personnel de l’aquarium, qui vérifient l’état de santé des différentes espèces.

Reste à savoir si ce dispositif (l'usage des tablettes et des enregistrements vidéos) pourrait aider les animaux des zoos et des cirques qui ont eux aussi traversé la période du confinement et ont moins vu d'êtres humains.  

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !