Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
L'extension .xxx confronté au mur de la censure indienne.

(S)extension

Pas de .xxx sur le Web en Inde

L'extension a pourtant été autorisée partout dans le monde après des années de controverses.

L'Inde pourrait être la première nation au monde à interdire l'extension .xxx destinée aux sites internet à teneur pornographique.

C'est ce qu'a déclaré un haut fonctionnaire quelques jours après l'autorisation du ".xxx" par l'ICANN : "L'Inde, aux côtés de l'Indonésie et de nombreux autres pays du Moyen-Orient, est opposée à l'octroi de ce domaine de premier niveau, et nous allons procéder à un blocage général", a t-il dit.

En Inde, la distribution de sites pornographiques est interdite, mais pas leur consultation. Un avocat indique toutefois que cette initiative gouvernementale pourra être attaquée en justice.

L'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) avait validé le ".xxx" après des années de batailles juridiques. Une décision qui a déplu à l'industrie pornographique, qui craint une ghettoïsation du secteur, et aux associations de famille, qui redoutent une "zone de non droit".

Lu sur Génération Nouvelles Technologies

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !