Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Données personnelles
Données personnelles
©Reuters

Justice

Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données

L'équivalent de la CNIL française s'intéresse au traitement des données personnelles d'utilisateurs mineurs

Le Data Protection Commissioner (DPC) irlandais a ouvert une enquête annonce la BBC. Facebook, son propriétaire, pourrait faire face à une amende importante s'il s'avère qu'Instagram a enfreint les lois sur la confidentialité.

Des rapports indiquent qu'Instagram n'a pas réussi à protéger les données, notamment en permettant aux adresses e-mail et aux numéros de téléphone des moins de 18 ans d'être rendus publics. 

Deux procédures distinctes ont été ouvertes le mois dernier après des plaintes selon lesquelles des numéros de téléphone et adresses e-mail de jeunes de moins de 18 ans étaient accessibles à tous les utilisateurs sur le réseau.

En fait c''est une enquête européenne car la DPC irlandaise supervise pour le compte de l'UE Facebook, puisque ce dernier a son siège régional en Irlande. Facebook collabore mais conteste les  accusations dont Instagram fait l'objet.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !