Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: ROBYN BECK / AFP

Blacklist

Harvey Weinstein tenait une "liste noire" de 91 personnes susceptibles de l'incriminer

Le producteur avait chargé une équipe d'enquêter sur les personnes listées pour les empêcher de parler.

C'est une découverte hallucinante du journal The Observer : une liste secrète de 91 noms, qui aurait été rédigée par Harvey Weinstein lui-même, suceptibles d'accuser l'ancien producteur d'harcèlement ou de violences sexuelles.

Cette liste comprend des acteurs et actrices, mais aussi des publicitaires, producteurs, comptables, et personnes travaillant dans l'industrie cinématographique. Elle a été distribuée à une équipe chargée par Weinstein de faire taire les personnes suceptibles d'en savoir trop. 48 femmes et 43 hommes sont listés.

Rédigée début 2017, neuf mois avant la tempête médiatique ayant touché le producteur suite à des accusations de viols et de harcèlement sexuels publiés le 5 octobre dans le New York Times, cette liste accrédite l'idée que son comportement était un secret de polichinelle à Hollywood. Depuis la publication de l'article, plus de 50 femmes ont accusé le producteur d'agression ou de harcèlement sexuel.

Parmi les noms visés figurent des personnes ayant d'ores et déjà témoigné, comme l'actrice Rose McGowan, l'une des premières à l'avoir accusé de viol, ainsi que la productrice Laura Madden, également une des premières femmes à avoir témoigné. Une note jointe au document indique que Laura Madden a été approchée par les avocats de Weinstein en février 2016 et qu'elle se serait montrée "très amère". 

L'actrice Sophie Dix, qui a expliqué comment sa carrière s'est effondrée après un harcèlement perpétré par Weinstein, est aussi listée. 

Parmi les autres noms figurent celui d'un attaché de presse, accompagné d'une note précisant qu'il est "ami avec Jodi Kantor"... le journaliste qui a écrit l'enquête publiée par le New York Times. Cela semble montrer qu'Harvey Weinstein était au courant qu'une enquête était menée contre lui.

Fait intéressant, le réalisateur Brett Ratner, accusé de harcèlement ou d'agression sexuelle par six femmes, est aussi nommé.

 

Lu dans The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !