Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
©

Perdu la boule

Grande-Bretagne : le crâne de Shakespeare aurait disparu de son tombeau

Des experts ont passé sa stèle au radar et pense qu’il a été volé.

‘’Ci-gît, William Shakespeare, à l’exception notable de sa tête.’’ Des universitaires britanniques affirment que le tombeau du grand dramaturge, dans l’église de la Sainte-Trinité à Stratford-upon-Avon, a été dévalisé et qu’il lui manque donc le crâne. Les experts ont passé sa tombe au radar et ont constaté un souci en haut des épaules, coïncidant avec une histoire entendue, selon laquelle quelqu’un s’est bien emparé de la fameuse tête, au cours de l’histoire.

Le voleur était pourtant prévenu par un épitaphe au accents de malédiction :

« Mon ami, pour l’amour du Sauveur, abstiens-toi
De creuser la poussière déposée sur moi.
Béni soit l’homme qui épargnera ces pierres
Mais maudit soit celui violant mon ossuaire »

Lu sur Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !