Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Crédits Photo: Thomas SAMSON / AFP

Nouvelles révélations

Football Leaks : le PSG, Nicolas Sarkozy, le Qatar et les dirigeants de l'UEFA (Michel Platini, Gianni Infantino) pointés du doigt

La rédaction de Mediapart vient de publier de nouveaux éléments dans le cadre des révélations Football Leaks sur l'UEFA et les clubs européens. De nombreuses révélations concernent les dirigeants de l'UEFA, Nicolas Sarkzoy, le Qatar et le club du Paris Saint-Germain.

Une véritable tempête médiatique et judicaire va assombrir la saison du club du Paris Saint-Germain. La rédaction de Mediapart vient de dévoiler ce vendredi une salve de révélations dans le cadre des dossiers Football Leaks. 

 Le PSG a bénéficié d'un traitement de faveur de l'UEFA en 2014 dans le cadre du fair-play financier selon cette enquête. A cette époque, Michel Platini et Gianni Infantino étaient en fonction. 
 
D'après Mediapart, le PSG, détenu par un fonds souverain qatari, aurait eu recours à "un dopage financier" d'envergure afin de gonfler ses revenus grâce à des "contrats fictifs", "sous couvert de l'UEFA". 
 
A partir des millions de documents obtenus par Der Spiegel et analysés par ses partenaires du réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC), le site français Mediapart affirme que le PSG et Manchester City, clubs contrôlés respectivement par le Qatar et les Émirats arabes unis, auraient injecté au total "la somme de 4,5 milliards d'euros" (2,7 pour City, 1,8 pour le PSG) sur les sept dernières années, "essentiellement de manière frauduleuse" pour accroître leurs budgets et s'offrir ainsi les meilleurs joueurs du monde. 
 
Cette manœuvre aurait été réalisée en dehors des règles édictées par le fair-play financier de l'UEFA, qui interdit aux clubs engagés en compétitions européennes (Ligue des champions, Ligue Europa) de dépenser plus d'argent qu'ils n'en génèrent par leur activité propre. Les sanctions peuvent aller de la simple amende, à l'exclusion de la Ligue des champions. 
 
Pour le club du PSG, le montage aurait été rendu possible grâce à l'octroi de "contrats fictifs de sponsoring" passés avec des institutions directement liées à l'Etat du Qatar, à l'image des 1,075 milliard d'euros promis sur cinq ans par l'office du tourisme du Qatar (QTA), soit 215 millions d'euros par an en moyenne. 
 
L'enquête dévoile que deux cabinets d'audit missionnés par l'UEFA, les agences Repucom et Octagon, auraient valorisé ce contrat respectivement "à 123.000 euros par an pour l'un, et 2,8 millions d'euros par an pour l'autre, soit entre 77 et 1.750 fois moins que le montant affiché". 
 
Alors que le club parisien était sous le coup de sanctions, l'UEFA et ses deux patrons de l'époque (Michel Platini et Gianni Infantino) auraient "couvert les faits" pour des "raisons politiques". En 2014, le PSG avait finalement écopé de la somme de 60 millions d'euros d'amende, et de deux ans de restrictions financières (le plafonnement de la masse salariale, la limitation du nombre de joueurs, ...).
 
Le PSG est actuellement toujours dans le viseur de l'UEFA. Une enquête s'intéresse notamment au transfert de Mbappé et Neymar.  
 
Selon des informations de Mediapart, le PSG dorénavant privé du contrat QTA par la chambre d'instruction de l'UEFA, va donc devoir trouver 300 millions d'euros par an à compter de la saison 2019-2020.
 
Mediapart vient donc de publier les premières informations de la deuxième saison de Football Leaks. Un des importants scandales dévoilés concerne également Nicolas Sarkozy. L’ancien président de la République avait approché Tamim Al-Thani, le prince du Qatar. Au cours d'un dîner, Nicolas Sarkozy a proposé au prince de racheter le PSG et de créer une chaîne télé en France. En échange, Michel Platini aidera le Qatar à obtenir le Mondial 2022.
 
Depuis, le PSG a été racheté par le Qatar, BeIn Sport a rebattu les cartes du paysage audiovisuel français dans le domaine sportif et le Qatar a bien obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2022. 
 
Nicolas Sarkozy aurait également aidé le club de Manchester City selon les nouvelles révélations de Mediapart
 
Les informations de Football Leaks vont donc faire trembler la planète football alors que de nombreux clubs, dont le PSG, vont retrouver la Ligue des champions dès mardi prochain. 
Lu sur Mediapart

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !