Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Thierry Frémaux et Pierre Lescure lors d'une conférence de presse, à Paris, le 3 juin 2021, pour annoncer la sélection officielle du 74e Festival de Cannes.
Thierry Frémaux et Pierre Lescure lors d'une conférence de presse, à Paris, le 3 juin 2021, pour annoncer la sélection officielle du 74e Festival de Cannes.
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Bonheur des cinéphiles

Festival de Cannes 2021 : retrouvez la sélection officielle de la 74e édition

Après une édition annulée l'an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, le Festival de Cannes, qui se tiendra du 6 au 17 juillet, a dévoilé sa sélection officielle ce jeudi.

Qui succèdera au réalisateur Bong Joon-ho, Palme d'or 2019 pour son film «Parasite» ? La traditionnelle conférence de presse pour l’annonce de la sélection officielle s'est déroulée au cinéma UGC Normandie, sur les Champs-Elysées, à Paris (8e), en présence du président du Festival, Pierre Lescure, et de son délégué général, Thierry Frémaux, ce jeudi 3 juin.

La liste détaillée des longs-métrages qui seront en compétition face à « Annette » de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver, « Benedetta » de Paul Verhoeven avec Virginie Efira, et « The French Dispatch » de Wes Anderson a donc enfin été communiquée pour le plus grand bonheur des cinéphiles.

Thierry Frémaux a tenu à préciser qu'il s'agissait d'une sélection « très internationale » et que « cette pléthore de films n’était pas que quantitative, mais aussi qualitative ».

Un total de 24 films seront en compétition pour la Palme d’or du Festival de Cannes 2021 dont ceux des réalisateurs Nanni Moretti, Sean Penn ou bien encore Jacques Audiard.

Parmi les 24 films en lice pour la Palme d’or du 6 au 17 juillet quatre sont signés par des réalisatrices.

Parmi les films hors compétition, « De son vivant » d’Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Cécile de France et Benoit Magimel devrait marquer la Croisette et les festivaliers. Le tournage avait été interrompu suite à l’hospitalisation de Catherine Deneuve. L’autre film très attendu sera « Stillwater », un thriller de Tom McCarthy tourné à Marseille avec Matt Damon et Camille Cottin.

Une nouvelle section intitulée « Cannes Premières » a aussi été dévoilé. Cette sélection fera la place à des cinéastes « confirmés » qui ont déjà été sélectionnés en compétition. On y retrouvera « Tromperie » d’Arnaud Desplechin ou encore « Mothering Sunday », un film de la Française Eva Husson.

Une section éphémère sera aussi consacrée aux questions environnementales. Le Festival avait annoncé mi-avril une série de mesures destinées à réduire son empreinte environnementale, ainsi qu’une contribution payée par les journalistes accrédités.

Au total, la Sélection officielle comptera 61 films.

La composition du jury, présidé par l’Américain Spike Lee, n’a pas encore été dévoilée.

Sur le plan logistique, le délégué général du Festival, Thierry Frémaux a appelé à la « prévention » et à la « prudence » arguant que l’épidémie de Covid-19 n’était pas encore « vaincue ». Un protocole sanitaire strict sera instauré avec notamment des tests tous les 48h.

La séance de clôture, qui sera une surprise, n'a pas encore été dévoilée. L'annonce sera communiquée dans les prochaines semaines. Jodie Foster recevra une Palme d'or d'honneur lors de cette édition du Festival de Cannes.

Retrouvez le détail de la sélection officielle de l’édition 2021 du Fesitval de Cannes :

COMPÉTITION

« Un héros », d’Asghar Farhadi

« Tout s’est bien passé », de François Ozon

« Tre Piani », de Nanni Moretti

« Titane », de Julia Ducournau

« The French Dispatch », de Wes Anderson

« Red Rocket », de Sean Baker

« Petrov’s Flu », de Kiril Serebrennikov

« France », de Bruno Dumont

« Nitram », de Justin Kurzel

« Memoria », d’Apichatpong Weerasethakul

« Lingui », de Mahamat-Saleh Haroun

« Les Olympiades », de Jacques Audiard

« Les Intranquilles », de Joachim Lafosse

« La Fracture », de Catherine Corsini

« Julie (en 12 chapitres) », de Joachim Trier

« Hytti Nro 6 », de Juho Kuosmanen

« Haut et fort », de Nabil Ayouch

« Ha’berech », de Nadav Lapid

« Drive my car », de Ryusuke Hamaguchi

« Bergman Island », de Mia Hansen-Love

« Benedetta », de Paul Verhoeven

« A Felesegem Tortenete », d’Ildiko Enyedi

« Annette », de Leos Carax

« Flag Day », de Sean Penn

 

HORS COMPÉTITION

« De son vivant », d’Emmanuelle Bercot

« Emergency declaration », de Han Jae-Rim

« The Velvet Underground », de Todd Haynes

« Stillwater », de Tom McCarthy

« Aline », de Valérie Lemercier

« Bac Nord », de Cédric Jimenez

 

UN CERTAIN REGARD

« The Innocents », de Eskil Vogt

« After Yang », de Kogonada

« Commitment Hasan », de Hasan Semih Kaplanoglu

« Lamb », de Valdimar Johansson

« Noche de Fuego », de Tatiana Huezo

« Bonne mère », de Hafsia Herzi

« Delo (House arrest », d’Alexey German Jr.

« Blue Bayou », de Justin Chon

« Moneyboys », de C.B Yi

« Freda », de Gessica Généus

« Un monde », de Laura Wandel

 

SÉANCES SPÉCIALES

« H6 », de Yé Yé

« Cahiers noirs », de Shlomi Elkabetz

« O Marinheiro das Montanhas », de Karim Aïnouz

« JFK Revisited : Through the looking glass », d’Oliver Stone

« Jane par Charlotte », de Charlotte Gainsbourg

 

CANNES PREMIÈRES

« Evolution », de Kornel Mundruczo

« Tromperie », d’Arnaud Desplechin

« Cow », d’Andrea Arnold

« Cette musique ne joue pour personne », de Samuel Benchetrit

« Mothering Sunday », d’Eva Husson

« Serre-moi fort », de Mathieu Amalric

« In front of your face », de Hong Sang-Soo

 

SÉANCES DE MINUIT

« Oranges sanguines » de Jean-Christophe Meurisse

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !